NOUS CONTACTER

educ@snepfsu.net
01.44.62.82.23

 
 

Luttons collectivement contre la marginalisation de l’EPS ! L’EPS, un laboratoire de la réussite de toutes et tous.

Nos décideurs politiques maltraitent et fragilisent la discipline EPS en la marginalisant au sein du système éducatif. Cette marginalisation est opérée de manière systémique, les réformes étant conduites en cohérence avec l’objectif de la réduire à une simple activité contributive au bien-être des élèves, à leur santé et au climat scolaire propice aux apprentissages fondamentaux (lire, écrire, compter, respecter autrui).
Les fameuses ‘’éducation à...’’ sont privilégiées alors que les savoirs sportifs et artistiques sont relégués au rang d’accessoire. Or c’est parce que ces savoirs sont de haut niveau qu’ils nécessitent le besoin de l’autre pour apprendre, qu’ils exigent d’observer, de réfléchir à sa pratique et de s’approprier des méthodes. Autrement dit, la dimension éducative de notre discipline sera d’autant plus importante que les contenus à s’approprier seront exigeants!
La discipline a déjà été affaiblie, sous l’ère Hollande, par la suppression de l’épreuve physique d’EPS au Diplôme National du Brevet (DNB) et par la parution de programmes vides de contenus culturels avec comme ferme intention pour une partie de l’inspection générale EPS de ‘’gommer la référence aux APSA’’. Blanquer poursuit, sans relâche, cette œuvre de marginalisation. Il diminue les horaires EPS en lycée professionnel, balaye la référence à des épreuves nationales et diminue le nombre de points des acquisitions motrices pour le BAC et refuse à l’EPS la possibilité de créer des spécialités. Pour finir, il encourage les équipes en collège à expérimenter le dispositif ‘’cours le matin et EPS et sport l’après-midi’’ qui marque clairement la séparation entre disciplines fondamentales et activités récréatives, de détente, de bien-être personnel. L’EPS ne serait donc pas un cours pour nos décideurs!
Dans les collèges, cette politique se traduit concrètement par une offre de formation floue, éclatée, disparate, rabougrie. Chaque équipe conçoit sa propre EPS sans références nationales de savoirs sportifs ou artistiques à maîtriser à l’issue d’une scolarité obligatoire. Or une discipline qui n’évalue plus les acquisitions culturelles risque de perdre sa légitimité aux yeux des élèves et des parents. Le SNEP-FSU craint alors une transformation profonde de notre métier, de nos missions s’accompagnant d’une perte de sens et d’identité professionnelle. Les déclarations de Macron à Rodez sur le lien ‘’réforme des retraites et carrière des personnels enseignants’’ ne nous rassurent pas, bien au contraire. Elles confirment nos craintes et inquiétudes!
A contrario du ministre Blanquer et d’autres ministres l’ayant précédé qui conçoivent l’EPS comme une activité ancrée dans la dimension ‘’hygiéniste ou santéiste’’, le SNEP-FSU défend une toute autre conception de l’EPS : une discipline d’enseignement, à part entière, considérée comme un laboratoire de l’accès de toutes et tous aux pratiques sportives et artistiques et à leur étude. Par la confrontation aux objets culturels sportifs et artistiques, l’EPS vise à la formation d’un.e citoyen.ne critique.
Dans ce contexte compliqué et tendu de bataille idéologique, il est urgent d’organiser la résistance dans tous les établissements en affichant avec fierté ce qu’on enseigne et ce que les élèves apprennent en EPS. La reconquête par la profession d’une EPS émancipatrice définie comme étude exigeante des APSA et pensée comme laboratoire de l’accès de toutes et tous aux pratiques sportives et artistiques doit s’organiser et se construire collectivement.  

alexandre.majewski@snepfsu.net

 

Sections sportives scolaires, nouvelle circulaire

Une nouvelle circulaire concernant les sections sportives scolaires a été publiée (circ. du 10/04/2020, BO n°18 du 30/04/20). Elle abroge celle de 2011. Les deux changements dans le fonctionnement sont la suppression de l’obligation du suivi médical pour les élèves inscrits en SSS et la création des sections visant l’accès à haut niveau, appelées désormais les sections d’excellence sportive.

Lire

DNB Cov19, le CSE confirme la dégradation

Le ministère profite de la loi d’urgence sanitaire et ne soumet pas l’ensemble des textes, dont celui-ci, au vote du CSE. Cette exploitation anti démocratique de la situation sanitaire ne fait que confirmer le manque de confiance, depuis longtemps installé vis-à-vis du ministère. Le présent projet de texte ne concerne que la session 2020. L’EPS n’est pas expressément concernée mais l’ensemble du dispositif est l’occasion, pour nous, de rappeler un certain nombre de choses.

Lire

Le sport d’après et quelle EPS d’après ?

Sportifs, sportives, nous avons entendu votre appel sur « le sport d’après ». La société française semble ne pas percevoir l’importance du sport, de la place du jeu et de la créativité technique des activités sportives dans nos vies. Nous avons besoin de relancer un mouvement de démocratisation de l’accès aux pratiques sportives et de mettre en place dès que possible des états généraux du sport pour réaliser un plan d’urgence du développement du sport en France.

Lire

DNB : en finir avec le confinement de l’EPS

Il y a quelques jours, le ministre Blanquer a annoncé que les examens, en cette fin d’année et en raison du confinement, seraient évalués sous forme de contrôle continu (CC). Cette décision pourrait aggraver les inégalités scolaires.

Lire

Et pourtant ça commençait bien

L’inspection générale de l’EPS a publié le rapport de l’Observatoire de l’EPS en collège pour l’année 2018/2019 . L’objectif annoncé est d’effectuer « des états des lieux réguliers de l’enseignement de l’EPS au collège pour caractériser les évolutions de la discipline ». Enfin, dirent certains, nous sortirons des changements idéologiques et partirons de ce qui se pratique sur le terrain. Effectivement, ça commence bien.

Lire

Arrêté 17/01/2019 - DNB alternatif EPS

Vu la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République et son article L 321-2 : « Après les concertations nécessaires, le ministre charge de l'éducation définit les programmes scolaires de l'éducation physique et sportive. Cet enseignement est sanctionné par des examens et concours compte tenu des indications médicales ».
Vu le Conseil délibératif national (CDN) du SNEP-FSU des 29 et 30 mars 2018 (...)
Vu le Conseil délibératif national (CDN) du SNEP-FSU des 17 et 18 janvier 2019.

L'éducation physique et sportive, discipline d'enseignement obligatoire de l'école maternelle au lycée, est le support d'évaluations certificatives au cours du parcours de formation de chaque élève. La fin de la scolarité en collège représente le dernier examen commun à tous les élèves : à ce titre il est un moment important. (...)
L'évaluation de l'EPS en vue de l'attribution d'une note au diplôme national du brevet, sur 100 points, se déroule selon les modalités particulières, spécifiques à la discipline et répondant aux exigences originales de la culture sportive et artistique, constitutive de l'enseignement de l'EPS. (...)
Chaque élève bénéficiera d'une évaluation sous la forme de contrôle en cours de formation (CCF) dans cinq APSA  de nature différente. Trois d'entre elles, au moins, seront évaluées, selon les choix de l'équipe pédagogique de l'EPS contenus dans le projet d'EPS, pendant les années de classe de 4e et de 3e. Pour chaque APSA évaluée, les élèves doivent bénéficier d'au moins 40 h de pratique effective dans l'activité au cours de la scolarité au collège.
Parmi les 5 APSA évaluées, (...)

 

 

DNB
Où est évaluée l’EPS ?

 
 

LSUN
« Lsun » brille pour qui ?

 
 

Erasmus
Littératie physique et EPS

 

 

LSU
Outil qui nous veut du bien ?

 
 

International
UNESCO : Plan d'action EPS

 
 

Prioritaire
Etude France Stratégie

 

 

L'Actu collège
Nos publications

 
 

Comprendre
Dossier Réforme collège

 
 

DNB
Comprendre le nouveau DNB

 


 

Les outils du SNEP-FSU

           
 

EPI

 

SEGPA

 

Enquête

           
  Des outils pour comprendre   3 H d'EPS pour les SEGPA   Le collège et l'EPS

 

 

Copyright © 2018 SNEP. Version 5 publiée le 8 mars 2018 - Mentions légales & Pub