Dimanche 16 mai 21 | 19:52:20 

 
         
  Carrière > Les titulaires > Profs d'EPS > Accès à l'échelon spécial de la Classe Exceptionnelle > Pour tout savoir
 
(maj le 31/01/21)

 

Accès à l'échelon spécial de la Classe Exceptionnelle des Profs EPS

Pour tout savoir

Rappelons-le, l’échelon spécial et ses modalités d’accès ne correspondent pas aux mandats du SNEP-FSU. Nous en demandons sa profonde modification ! Conformément à nos mandats, nous nous battons pour en assurer l’accès au plus grand nombre, car le nombre de places possibles est limité. Le fonctionnement de l’échelon spécial invite à promouvoir les collègues les plus proches de la retraite pour qu’ils libèrent le plus vite possible leur place.

1) 2018, 2019 et 2020, un bilan pas glorieux pour le ministère !

Le bilan sur les trois dernières années de promotion est peu glorieux pour le ministère. En effet avec la non-utilisation sur les années précédentes de plus de 3200 promotions à la classe exceptionnelle toutes disciplines confondues, cela nous fait perdre près de 640 promotions à l’échelon spécial ! On pourrait donc augmenter de 40% les promotions à l’échelon spécial en réglant les modalités d’accès à la classe exceptionnelle !
Par ailleurs le bilan H/F de cette opération de carrière est vraiment catastrophique ! Mais ce qui est le plus inquiétant est que sur cet équilibre H/F le satisfecit du ministère est incroyable. Dans la totalité des corps du second degré, les promotions de 2018 sont défavorables aux femmes avec pour certains corps plus de 20 points d’écart ! En 2019, excepté pour le corps des professeurs d’EPS (suite à l’intervention forte du SNEP-FSU dans les CAP et non par simple volontarisme des recteurs et DRH !), toutes les promotions sont encore défavorables pour les femmes ! Ce bilan est catastrophique mais malheureusement pas une surprise pour nous, nous l’avions annoncé. Ce n’est que la conséquence des promotions discriminantes à la classe exceptionnelle ! Il faut donc revoir les modalités de promotion à la classe exceptionnelle et bien sûr à l’échelon spécial.
Dans les promouvables, la part des femmes est près de 10 points en dessous de leur représentativité dans le corps. Sur un total de 1590 promotions à l’échelon spécial (toutes disciplines confondues), ce sont près de 116 promotions qui sont perdues pour les femmes soit près de 8% des promotions.
Les professeurs d’EPS cumulent l’âge moyen le plus élevé et la parité la mieux respectée, c’est le travail de pression du SNEP-FSU qui s’illustre ainsi.
Nous avons des revendications simples sur l’échelon spécial. Revendications qui sont au bénéfice de toute la profession mais aussi de l’égalité professionnelle. L’une d’entre elles est le décontingentement de l’échelon spécial mais également de la classe exceptionnelle.

2) Nombre de possibilités de promotion et perspectives de promotion futures

Le contingent 2020 était fixé à 203, soit une augmentation significative par rapport à 2019 mais en revanche dès 2021, il devrait être en large diminution, peut-être une trentaine-quarantaine pour toute la France !

Contingents de promotion à l'échelon spécial PEPS :
2020 : 203
2019: 148
2018 : 149



 

Copyright © 2018 SNEP. Version 5 publiée le 8 mars 2018 - Mentions légales & Pub