|

Le 29 septembre 2009

Enseignement. Le Snep dénonce la hausse du nombre de postes non pourvus

Syndicat spécialisé dans I'education physiquel, le SNEP - FSU alerte actuellement les élus sur un phénomène qui tend à les inquiéter de plus en plus dans le second degré. Ce syndicat dénonce ainsi le fait que "sur l'ensemble de la région des Pays de la Loire, la Sarthe est le département où sont concentrés 90% des postes non pourvus et 100% pour ce qui concerne l'enseignement de l'Education Physique et Sportive".

Concrètement sur les onze postes d'enseignants d'éducation physique non attribués à des titulaires du concours... onze sont en sarthe. Des vacataires ou contractuels, qui n'ont pas de formation pédagogique, les remplacent. Dans la totalité des autres disciplines, la majorité de la grosse centaine de postes non pourvus sont également en Sarthe.

Ce phénomène existait déjà dans les années précédentes, mais (du moins pour l'enseignement sportif) cela "s'est multiplié par deux ces dernières années", selon le secrétaire départemental SNEP Lionel Pernaud. Ce dernier s'interroge par conséquent sur les suppressions de postes qui ont eu lieu et vont de nouveau avoir lieu dans l'Education Nationale. "Ces suppressions de postes n'ont pas de sens, si ce n'est pour faire des économies".

Le Maine libre du 22/09/09