19/3/18

Réforme de la FDE en perspective. Quelle place du concours ?


Bonjour,

D'après les échos que nous avons, le ministre va annoncer une réforme de la FDE au début du mois de mars.

Il a annoncé vouloir modifier la place du concours : concours en L3 ? admissibilité en fin de L3 avec admission en M2 (ou  M1?). Dans tous les cas, ce sera probablement une "alternance" dès le M1 avec un temps en responsabilité sur le terrain sur le modèle de "l'expérience de Créteil" pour les PE.

Il a été également annoncé que l'employeur (donc le ministre de l'Education Nationale) "reprendrait du pouvoir",  ce qui se traduira par un cadrage plus fort et des injonctions sur les maquettes. Pas sûr que ce cadrage aille dans le sens que nous souhaitons (renforcement du tronc commun , grande place des neuro-sciences, ...).

Parallèlement,  5 ESPE deviendront "pôles d'excellence" avec des moyens accordées sur projets de recherche, avec le risque d'aller vers une ESPE "phare" par grande région, les autres étant des centres périphériques. 

Nous vous invitons à discuter de tout ce que cela pourrait produire : nous serons loin de vrais pré-recrutements pour étudier (sans contre-partie devant élèves et sous statut d'élèves-professeurs). La formation sera à nouveau tronquée (- 40% en M1?) . Avec une diminution forte des effectifs et des horaires, une grande incertitude d'une année sur l'autre en fonction des recrutements, et une menace encore plus grande sur l'existence des centres départementaux des ESPE.

Vous trouverez ici un texte du SNEP-FSU qui analyse les deux propositions : concours en L3, admissibilité/admission en M1 et fait des propositions alternatives.

Cordialement,

Christian Couturier, Claire Pontais

Nous vous rappelons que les moyens du SNEP ne proviennent que des cotisations de ses adhérent-es et vous invitons donc adhérer au SNEP-FSU. Si vous êtes MCF, à adhérer au SNESUP (adhérer ou contacter anne.roger@snesup.fr).