15/03/2016

 
  150 personnalités ont signé l'appel : Education physique et sportive, donnons du corps aux études !
Diffusez cet appel et signez la pétition pour une réécriture des programmes et le retour d'une épreuve EPS au brevet !



Appel :  "Education physique et sportive Donnons du corps aux études"


 « Qu'elles soient sportives ou artistiques, les pratiques physiques ont été inventées pour répondre à des besoins humains fondamentaux (s'éprouver, s'exprimer, jouer avec les autres, se dépasser, se développer, s'émanciper…).

Aujourd'hui, leur accès est encore très inégalitaire, entre filles et garçons, entre jeunes en situation de handicap et valides, entre milieux sociaux, entre ville et campagne, entre métropole et outremer.

Elles sont reconnues comme facteur de bien-être, de santé, de formation, de lien social, de partage d'expériences, elles sont indispensables à une société plus juste et plus solidaire.

Parce que l'Ecole est le passage obligatoire pour toute une génération, parce qu'elle est le lieu de l'étude, sa mission est de permettre à tous les élèves d'acquérir des savoirs pour entrer pleinement dans cette culture, à bien des égards, extraordinaire. L'Ecole doit former tous les jeunes aux bienfaits de la pratique physique, sportive et artistique, leur donner la possibilité d'accéder à des loisirs actifs, porteurs d'émancipation.

Il est important de profiter de l'engouement des jeunes pour l'EPS et insister sur son apport unique et irremplaçable dans l'Ecole et les réussites qu'elle permet.

Nous demandons au gouvernement de revenir sur les décisions qu'il vient de prendre et de s'engager pour un réel développement de l'EPS de l'école maternelle à l'université. En priorité : revoir les programmes collège, lui redonner une place spécifique au brevet, assurer les horaires officiels et les augmenter au lycée en recrutant d'avantage d'enseignant.es d'EPS, instaurer des unités d'enseignement dans les universités, mieux former les professeurs des écoles, développer les équipements sportifs ».



Les 50 premières personnalités : AMALOU Eric, Handballeur, JO 1996 ; ASCHIERI Gérard, membre du Conseil Economique et Social de l'Education, Pdt Institut de recherche FSU ; BARRAS Romain, champion d'Europe de décathlon 2010, BASIRE Hervé,  secrétaire général FERC CGT ; BONNERY Stéphane, chercheur, BUFFET Marie George, députée, ancienne ministre des sports ; CALLEDE Jean-Paul, sociologue CNRS , CARLI Pierre, cardiologue chef SAMU, Paris ; CARRE François, CHU de Rennes, ex-Pdt association des Cardiologues du Sport ; CLOT Yves, chercheur CNAM ; DAVISSE Annick, IA-IPR Honoraire ; DE KERVASDOUE Jean, Economiste, CNAM ; DELIGNIERES Didier, Pdt de la conférence des directeur de STAPS ; DELTOUR Sylvaine, IA-IPR Honoraire ; DHELLEMMES Raymond, IA-IPR honoraire ; DUVILLARD Robin, International ski nordique, JO Sotchi ; EID Luca, président d'EUPEA (Association Européenne de l'Education Physique) ; ESTANGUET Patrice, médaillé olympique canoé ; FRAISSE Geneviève, philosophe CNRS ; GAL-PETITFAUX Nathalie, présidente de l'ARIS, association de chercheurs en STAPS ; GARNCARZYK Igor, secrétaire général du syndicat des chefs d'établissement (SNUPDEN-FSU) ; GONTHIER-MAURIN Brigitte, sénatrice Hauts de Seine ; GORI Roland, psychanalyste ; GROISON Bernadette, secrétaire générale FSU ; GUEZ Fabien, cardiologue médecin du sport ; HARAMBAT Jean, auteur de BD ; HERRERO Daniel, ex-rugbyman international, entraineur: HUBERT Benoît, secrétaire général du SNEP-FSU ; HURTIS Muriel, sprinteuse, championne du monde ; KAHANE Claudine, astrophysicienne ; LACOUR Aurélie, kinésithérapeute, ex-internationale de GRS ; LE GLOU Dominique, journaliste, ex-rédacteur en chef à France Télévisions ; LEIZA Stéphanie, internationale de Pelote Basque ; MARTINET William, président de l'UNEF ; MARTINS VIANA Lydia, co-Présidente de la FSGT ; MARTY Valérie, présidente de la PEEP ; MASSERON Marie-Paule, présidente de l'association nationale des cardiologues congénitaux ; MEIRIEU Philippe, chercheur ; MESNIL Romain, perchiste médaillé championnats du monde ; OUDRY-GOGIEN Evelyne, journalise à Bien-être et santé ; PETIT Emmanuel, footballeur, Champion du monde 1998 ; RAPINIER Yoan, Triple sauteur 4è aux chpts d'Europe 2014 ; RAULT Jean-François, président section santé publique CNOM ; ROLET Frédérique, secrétaire générale SNES-FSU ; ROUBLOT Stéphanie, première danseuse Opéra de Bordeaux ; SIHR Sébastien, secrétaire général SNUIPP-FSU ; SUGIER Annie, présidente de la Ligue internationale du droit des femmes (LDIF) ; TANGUY Eric, président de la FFVB, THURAM Lilian, footballeur, Champion du Monde 98, Pdt Fondation Education contre le racisme ; VANDECAPPELLE-SICLIS Murielle, vice Pdte FFH, escrimeuse, médaillée Jeux Paralympiques ; VILLEPREUX Pierre, ex international, entraineur équipe de France Rugby …voir les 100 autres signataires.

Diffusez cet appel et signez la pétition pour une réécriture des programmes et le retour d'une épreuve EPS au brevet !