30/11/2015

 
 

Augmentation des postes aux concours EPS : une avancée encore insuffisante

+13 postes aux CAPEPS
+ 900 candidats inscrits par rapport à 2015
235 contractuels embauchés à la rentrée 2016

Alors qu’en EPS le nombre de candidats inscrits aux différents concours du CAPEPS est en nette augmentation, et même si nous accueillons positivement la légère hausse du nombre de postes mis au concours, le SNEP-FSU fait l’analyse que cela ne suffira pas pour assurer la continuité de l’enseignement de l’EPS sur tout le territoire et pour améliorer la situation en établissement.

Le chiffre de 66 postes (+1/an passé) offerts pour 1236 candidats inscrits au CAPEPS interne reste incompréhensible au regard des objectifs du gouvernement et de la réalité du terrain. En effet, le ministère joue un double jeu entre son objectif de résorber la précarité avec la loi Sauvadet tout en refusant d’assouplir les conditions d’éligibilité au CAPEPS réservé et en continuant d’embaucher du personnel contractuel et précaire.

Entre le nombre de départs en retraite qui s’annonce important en EPS et la poursuite de la remontée démographique dans le secondaire à la rentrée 2016, les conditions d'enseignement dans les établissements, clé d'une réelle amélioration de la réussite des élèves et de l'appréciation du volume des recrutements, ne vont pas s'améliorer à la prochaine rentrée.

C'est pourquoi le SNEP-FSU considère encore insuffisant les recrutements en EPS et revendique 1500 recrutements dès cette année.


Contact : Coralie Benech, 06 74 00 12 68

 



Cordialement
Claire Pontais