|

Actualités tuteurs - Année 2013-2014

Indemnité des tuteurs : une nouvelle délibération a eu lieu lors du Comité Technique Ministériel du 9 juillet 2014
Le 12/07/14

Après le vote unanime défavorable lors du CTMEN du 23 juin 2014 sur le projet de décret instituant une indemnité allouée aux  tuteurs des  stagiaires 2nd degré, une nouvelle délibération a eu lieu le 9 juillet.

L'administration a présenté une nouvelle proposition : il n'y aura plus qu’un seul taux fixé à 1250 euros. Pour elle, on retrouve le niveau des tuteurs d'avant la réforme de la masterisation. Pour la FSU : cela reste un alignement vers le bas incompréhensible (auparavant 2000 euros) et c'est un signe déplorable donné aux collègues pour devenir tuteur. 

L’UNSA a déclaré qu'il était très satisfait que, par rapport au texte de départ, on ne soit pas à une moyenne entre les taux de 900 euros et 1250 euros. Il a voté pour. Le SGEN  s'est abstenu sans argumenter.

Vote global :  Pour UNSA ; Contre FSU, FO, CGT ; Abt CFDT, SUD

Continuons la pression pour améliorer les conditions du tutorat : SIGNEZ LA PETITION FSU
"Pour un tutorat reconnu et de qualité"

Lauréats des concours de recrutement des personnels enseignants et d'éducation de l'enseignement public
Le 19/06/14

Modalités d'organisation de l'année de stage - année scolaire 2014-2015 - C. n° 2014-080 du 17-6-2014 au BO n° 25 du 19 juin 2014

1 900 entrants dans le métier - 1 800 tuteurs à solliciter
Quelques précisions
Le 29/08/13

Le SNEP s’est battu ces dernières années pour augmenter le nombre de postes aux concours EPS et améliorer la formation des enseignants. C’est ainsi qu’aujourd’hui entrent dans le métier 1 800 lauréats (session 2013 et admissibles au capeps anticipé 2014). Concernant la réforme de la formation, elle a été modifiée mais nous restons encore loin du compte. Le SNEP invite, dans le contexte actuel, les collègues à accueillir les jeunes et accepter la mission de tuteur lorsqu’elle leur est proposée. Il nous semble important que nos jeunes collègues soient accueillis, soutenus et aidés par les forces militantes de la profession. Bien sûr le SNEP assortit cela de revendications fortes et invite les collègues à les relayer auprès de la profession et de l’institution, notamment en signant la pétition intersyndicale si vous ne l’avez pas encore fait.

Parmi les principales revendications : une priorité donnée à la formation (et non à l’évaluation du stagiaire), du temps disponible pour assurer un réel suivi du stagiaire, une rémunération pour le travail supplémentaire et de la formation (3 jours minimum par an).

Le SNEP est conscient des problèmes que l’accueil massif de stagiaires, dans l’urgence, va occasionner. Nous invitons les collègues à nous contacter en cas de problème, mais aussi nous souhaitons une mobilisation forte de la profession sur cette question.

Rappel

Il n’y a aucune obligation à être tuteur du stagiaire présent dans l’établissement, un collègue peut refuser cette mission. L’équipe EPS assurera l’accueil et l’intégration, un collègue hors établissement sera alors proposé par l’IPR. Comme la circulaire du ministre invite les recteurs à être « attentif à ce que le tuteur exerce dans l'établissement d'affectation des intéressés », il faut s’attendre à ce que les IPR exercent une pression sur les collègues.

Pour compléter

- La circulaire définissant le cadre d'emploi des candidats admissibles de la session exceptionnelle 2014 (extraits)
« Les candidats admissibles de la session exceptionnelle doivent bénéficier d'une entrée progressive dans le métier d'enseignant (…)
(…) Vous serez attentif à ce que le tuteur exerce dans l'établissement d'affectation des intéressés ».

- La circulaire sur la rémunération des tuteurs de candidats admissibles

- Pour les tuteurs des fonctionnaires stagiaires (concours 2013 « normal »), il n’y a pas de nouveau texte, ils relèvent donc - jusqu’à nouvel ordre - de la circulaire précédente (extraits)
« Le choix des tuteurs nécessite la plus grande attention (…)
Des réunions avec les tuteurs retenus, préalablement à l'accueil des stagiaires, permettront de leur présenter le dispositif mis en place.
Vous veillerez à renforcer la professionnalisation des tuteurs en leur proposant des formations appropriées dans le cadre des Paf et en lien avec l'université et la recherche (…) ».

- Référentiel de compétences Pour les admis du concours 2013 (fonctionnaires stagiaires) et les admissibles du concours 2013-bis : c'est toujours le référentiel des 10 compétences de 2010 qui s'applique.


Rémunération des tuteurs des contractuels admissibles aux concours de recrutement des personnels enseignants et d'éducation organisés au titre de la session exceptionnelle 2014.
Le 11/07/13

Dans le cadre de la réforme de la formation initiale, un dispositif transitoire a été mis en place pour J'année scolaire 2013-2014. Il permettra aux candidats admissibles à la session exceptionnelle 2014 d'être recrutés avec le statut d'agents contractuels à la prochaine rentrée scolaire. Ils seront encadrés par des enseignants exerçant la fonction de tuteur.
Cette fonction fait l'objet d'une rémunération spécifique sur la base du décret du 5 mars 2010 relatif à la rémunération des agents publics participant, à titre accessoire, à des activités de formation et de recrutement et de l'arrêté du 7 mai 2012 fixant la rémunération des intervenants participant aux activités de formation des personnels relevant des ministères chargés de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur.
Lire (pdf 180.5 ko)


Dispositif Tuteurs et Contractuels admissibles du 2nd degré
Le 26/06/13

L'exemple de l'académie de Poitiers
Lire