|

Actualités stagiaires - Année 2013-2014

Difficultés d'affectation (suite)
Le 23/07/14

Les difficultés d’affectation des lauréats des concours 2014 rénovés et exceptionnels viennent de reposer la question de la place du concours en fin de M1. Des stagiaires possédant le M1 sont envoyés dans une académie différente de celle où ils étudient, ce qui rompt l’unité de la formation ; et dans le même temps des lauréats titulaires du M2 sont eux aussi éloignés en dépit de leur situation familiale notamment.
L’absence de groupes de travail préparatoires aux affectations a aggravé la situation en ne permettant pas aux représentants des personnels de mieux faire prendre en compte les situations individuelles. Contacté par de très nombreux stagiaires ces derniers jours, le SNEP-FSU est constamment intervenu auprès de la DGRH afin que leur situation soit révisée et il continue de le faire.
Puisque le ministère fait le choix de ne pas revoir toutes les situations, le SNEP-FSU a réclamé dans l’immédiat que toutes les garanties soient prises pour que chacun puisse s’inscrire en M2 et suivre les formations dans de bonnes conditions.
Le SNEP-FSU continuera à faire remonter et défendre les cas exigeant une révision d’affectation.
Vous pouvez continuer d’intervenir en envoyant le courrier au ministre mis à disposition sur notre site.


Le ministère revient sur ses engagements
Le 19/07/14

Il y a 2 jours, les directeurs d'ESPE ont été réunis par le cabinet du ministre et il leur a été annoncé que les affectations des stagiaires M1MEEF devant valider pendant leur année de fonctionnaire stagiaire le M2MEEF serait revue afin qu'ils soient affectés dans leur académie d'inscription à l'ESPE.

Mais cette annonce, a été faite trop tôt. En effet, les discussions entre le ministre, les services gestionnaires et les services responsables du suivi de la réforme ont finalement repris après ce premier arbitrage.

Le ministère, face à une équation impossible entre réaffecter tous les M1MEEF sur leur académie d'inscription à l'ESPE ou garantir la réussite de la rentrée dans le second degré en maintenant les stagiaires M1MEEF affectés en dehors de leurs académies(sacrifiant ainsi la formation et la cohérence M1/M2), a choisi de ne pas ré affecter les M1MEEF dans leur académie d’inscription sauf s'ils apportent la preuve de l'envoi de leurs pièces justificatives avant le 20 juin !

Le ministère donne cependant la garantie que tous les étudiants concernés pourront s'inscrire dans l'ESPE de l'académie où ils ont été affectés......

Autre problème : le maintien en académie de la majorité des M1MEEF a fermé certaines académies aux lauréats qui devaient participer au mouvement d'affectation à savoir les agrégés, les non-titulaires avec moins d'1,5 an d'expérience les lauréats déjà détenteurs ou dispensés d'un M2. Dans tous ces lauréats, il y a notamment des personnes en situation de rapprochement de conjoint et/ou avec enfant qui doivent changer d'académie.

Face à nos interventions incessantes, Le ministère a fini par répondre à nos premières demandes de révision d'affectation. Ces premières réponses réfutent, pour absence de pièces justificatives concernant l'inscription en M1, quasiment toutes les révisions d'affectation,  c'est inacceptable. . 
Face à cette situation il faut que vous adressiez au ministère les preuves de vos précédents envois, et que vous adressiez de nouveau les documents justificatifs, qui prouveraient un envoi avant le 20 juin, date limite donnée dans la circulaire.
De plus devant le refus du ministère de prendre en compte votre situation nous vous proposons un modèle de lettre à adresser au Ministre de l'Education Nationale. 
N'oubliez pas de nous adresser le double de vos courriers pour que nous puissions suivre votre dossier.

Pour le courrier au ministre : 
Monsieur le Ministre de l'Education Nationale
Ministère de l’éducation nationale
110 rue de Grenelle
75357 Paris SP 07


Indemnité des tuteurs : une nouvelle délibération a eu lieu lors du Comité Technique Ministériel du 9 juillet 2014
Le 12/07/14

Après le vote unanime défavorable lors du CTMEN du 23 juin 2014 sur le projet de décret instituant une indemnité allouée aux  tuteurs des  stagiaires 2nd degré, une nouvelle délibération a eu lieu le 9 juillet. 

L'administration a présenté une nouvelle proposition : il n'y aura plus qu’un seul taux fixé à 1250 euros. Pour elle, on retrouve le niveau des tuteurs d'avant la réforme de la masterisation. Pour la FSU : cela reste un alignement vers le bas incompréhensible (auparavant 2000 euros) et c'est un signe déplorable donné aux collègues pour devenir tuteur. 

L’UNSA a déclaré qu'il était très satisfait que, par rapport au texte de départ, on ne soit pas à une moyenne entre les taux de 900 euros et 1250 euros. Il a voté pour. Le SGEN  s'est abstenu sans argumenter.

Vote global :  Pour UNSA ; Contre FSU, FO, CGT ; Abt CFDT, SUD

Continuons la pression pour améliorer les conditions du tutorat : SIGNEZ LA PETITION FSU : http://petitions.fsu.fr/?p=6
"Pour un tutorat reconnu et de qualité"


Lauréats des concours de recrutement des personnels enseignants et d'éducation de l'enseignement public
Le 19/06/14

Modalités d'organisation de l'année de stage - année scolaire 2014-2015 - C. n° 2014-080 du 17-6-2014 au BO n° 25 du 19 juin 2014


Affectation en qualité de fonctionnaire stagiaire des lauréats des concours du second degré - rentrée 2014
Le 17/04/14

NS n° 2014-050 du 10-4-2014 au BO n° 16 du 17 avril 2014

Voir aussi la page SNEP Affectation des stagiaires

Tableau récapitulant les différentes situations des fonctionnaires stagiaires à la rentrée 2014
Télécharger (pdf 80.7 ko)


Projet d'affectation des fonctionnaires stagiaires 2014
Le 15/02/14

D'importantes modifications ont été annoncées par le ministère lors d'une entrevue le 11 février.

La plupart des lauréats recrutés aux concours 2014 seront maintenus dans leur académie pendant leur année de stage.
Ceci n'est pas sans poser problème, même si l'on conçoit que cette disposition peut créer de meilleures conditions en vue de la titularisation, il n'en demeure pas moins que ce maintien quasi systématique dans l'académie pour les fonctionnaires stagiaires restreint d'autant les possibilités de mutations pour l'ensemble des enseignants. Il faudra prendre en compte et mesurer l'incompréhension des collègues qui attendent une mutation notamment pour rapprochement de conjoint.

Le ministère publiera, le 17 avril la note de service concernant l'affectation des stagiaires. Vous pourrez la consulter sur le site du SNEP dès sa parution.

Pour toute information complémentaire s’adresser au SNEP
Tél. : 01 44 62 82 10 ou 32
Fax : 01 43 66 72 63
mél : stagiaire@snepfsu.net


CLES et C2i abrogés
Le 23/08/13

Le décret n° 2013-768 du 23 août 2013 relatif au recrutement et à la formation initiale des enseignants légalise la nouvelle modalité de recrutement.

L’article qui exigeait, dans le précédent décret le CLES et le C2i, est abrogé.
L’article 62 donne dérogation pour les stagiaires 2012/2013 et 2013/2014. Ces stagiaires devront simplement suivre les formations proposées pour avoir l'équivalent de ces certificats dans les 3 années à venir.

Pour les concours suivants (à partir de 2014), les exigences de LV et TICE sont intégrés dans les masters (ce ne sont pas obligatoirement des certifications). Il suffira d'avoir un master.