|

Actualités stagiaires - Année 2010-2011

Lettre à Luc Chatel : affectations stagiaires 2011
Le 12/07/11

Monsieur le Ministre,

Nous tenons à vous faire part de notre profond désaccord avec la façon dont sont gérées les affectations des stagiaires pour la rentrée 2011 :

  • non respect du calendrier énoncé initialement,
  • refus d’organiser, comme c’était le cas les années précédentes, une réunion de travail entre le ministère et les organisations représentatives qui permettait de vérifier vœux et barèmes, d’entendre les propositions d’affectation, toujours argumentées dans l’intérêt des collègues et du service, que faisait le SNEP FSU, organisation très largement majoritaire chez les enseignants d’EPS.

Cette réunion permettait d’affecter au mieux les personnels concernés et évitait souvent les erreurs grâce à un regard croisé administration-syndicats.

Vous avez donc pris la décision, ce qui nous a été confirmée par votre Cabinet, de ne plus consulter les syndicats avant affectation. Nous constatons de plus que les rectorats eux-mêmes, sans doute sur injonction ministérielle, accélèrent le processus et bien souvent ne respectent pas les calendriers initialement prévus.

Nous avons toujours demandé une affectation au plus tôt des stagiaires, mais avec respect des procédures de concertation.

Cette accélération rectorale avec des affectations sur établissement très rapides dans certains cas, rend particulièrement douteux l’engagement ministériel d’éventuelle prise en compte de nos remarques, propositions de modification d’affectation nationale, après le travail de vos services. Nous n’envoyons pas moins à vos services nos propositions qui montrent qu’une réunion préparatoire aurait évité des erreurs ou injustices !

Vos choix dans ce dossier montrent une nouvelle fois à quel point vous avez décidé d’enterrer la notion même de dialogue social.

Nous ne manquerons pas d’informer la profession.


Stagiaires admis CAPEPS 2011 : calendrier d'affectation académique
Le 05/07/11
Le ministère vient de nous informer d'un changement de date.
Les résultats seront publiés dès lundi 11 juillet.
En urgence assurez-vous d'avoir indiqué au ministère tous les éléments de barèmes vous concernant.
Dans le cas contraire envoyez par mèl les informations manquantes à : herve.spaenle@education.gouv.fr

N'oubliez pas de nous envoyer les doubles de votre correspondance avec le ministère.

En cas de non respect du barème, si vous voulez contester votre affectation :
- envoyez-nous un mél à : stagiaire@snepfsu.net
- tel au SNEP 01 44 62 82 32
- tel au ministère : secrétariat de M. Spaenle 01 55 55 45 50


Formation des maîtres : pour que tout change à la rentrée (dossier de presse intersyndical du 11 mai 2011)


Formation des enseignants
Le 11 avril 2011

Formation des Enseignants, un investissement indispensable... et rentable !

Préparer une autre réforme (un document de travail du SNEP FSU)
Lire...

 


Professeurs Stagiaires, Etudiants de master, Tuteurs
Le 14 mars 2011

Découvrez ce dossier spécial de 4 pages réalisé par le SNEP pour aider à repartir sur une toute autre base !
Lire en ligne / Télécharger (PDF, 946 Ko)

 

 


Formation des enseignants : vers quelle évolution de la situation ?
Le 02 février 2011

Le Président de la République a déclaré le 19 janvier qu’il fallait remettre « sur le chantier certains éléments de la formation ». Après deux ans de lutte, c’est la reconnaissance que l’actuelle réforme de la formation des enseignants n’est pas satisfaisante et qu’elle ne répond ni aux besoins de formation des futurs enseignants, ni aux enjeux de formation de tous les jeunes !...
Télécharger (pdf 155.4 ko)


Appel sur la formation des enseignants
Le 22 décembre 2010

Les personnels réunis le 16 décembre 2010, à l’appel de la FSU, ont fait, sur le dossier de la formation des enseignants, le bilan d’un premier trimestre aux conséquences très négatives tant pour, les étudiants, les nouveaux fonctionnaires stagiaires, les tuteurs et les formateurs de toutes catégories que pour la qualité du service public d'éducation. Tout d’abord, les conditions d’entrée dans le métier des nouveaux enseignants et CPE stagiaires ont été particulièrement difficiles : pressions subies nombreuses, travail dans l'urgence, impossibilité de prendre de recul pour analyser, réfléchir et améliorer leurs pratiques, surcharge de travail, absence d’échanges collectifs dans le travail ... Tout cela engendre énormément de stress, avec le risque de répercussions sur les élèves.
Lire...


16 décembre : journée Formation des Maîtres organisée par la FSU
Le 02 décembre 2010
Communiqués de presse de la FSU


Dès la rentrée de septembre 2010, des jeunes fonctionnaires stagiaires se sont retrouvés sur le terrain à plein temps, la plupart sans aucune formation professionnelle ; la presse fait état de leur détresse. Des actions de formation continues sont supprimées. Des masters dédiés à la formation des enseignants se sont ouverts dans les universités et les IUFM, alors que le CNESER ne les avait pas examinés. Les candidats aux concours de 2011 ont été préparés dans l’urgence. Des étudiants, inscrits en M1 2 et non reçus au concours PE, ne savent comment ils vont pouvoir effectuer le stage pourtant inscrit dans la maquette de Master. Des universités annoncent leur intention de fermer de centres IUFM ou/et de ne pas publier des postes vacants. Des formations ont déjà fermé ou sont menacées de fermeture, faute d’étudiants. Partout, des formateurs s’inquiètent pour leur avenir, pour l’avenir de la formation des enseignants.
Lire...


Le mercredi 1er décembre, action des fonctionnaires stagiaires
Le 28 novembre 2010

Le SNEP, Le SNES et le SNUEP appellent les fonctionnaires stagiaires à se rassembler devant les rectorats mercredi 1er décembre afin de porter l’exigence d’améliorations immédiates de leur situation et de peser pour l’avenir. Cette mobilisation s’appuie sur un texte d’adresse au Ministre. Celui-ci est destiné à la signature de l’ensemble de la profession (...)
Lire le texte et signer la pétition


Stagiaires EPS : Conditions de service des stagiaires et dispositif de formation
Le 01 novembre 2010

Bilan :
Décharges horaires : dans la majorité des académies, les stagiaires sont à 20h (service complet), 5 académies ont fait le choix de donner une décharge de 2h à 4h, exceptionnellement plus.
Certaines ont fait le choix de quelques heures de décharges (maximum un mi-temps) en début d’année (Montpellier, Clermont, Rennes et Rouen jusqu’à la Toussaint, Amiens pendant 3 semaines)

Formation :
dans 10 académies, l’emploi du temps est conçu avec une journée « libérée » pour la formation, c'est-à-dire un service complet surchargé d’une journée de formation. Dans la plupart un stage massé (de 2 jours à 6 semaines) est prévu, remplacé par des étudiants de master 2 ou des remplaçants.
L’IUFM intervient plus ou moins. Dans quelques cas, le rectorat a délégué toute la formation à l’IUFM. En tout état de cause, nous sommes loin de la formation IUFM antérieure, avec perte cohérence entre l’IUFM/université et le terrain. A noter que des Fonctionnaires Stagiaires (ex contractuels) se voient proposer une dispense de certaines formations (par manque de crédit !)

Les tuteurs :
partout il a été difficile de trouver des tuteurs. La plupart du temps les collègues ont accepté sur pression des IPR « douce pression » comme l’institution le conseille ou forte pression avec menaces suivant les cas. De nombreux tuteurs ne sont pas dans l’établissement, ce qui limite fortement leur action. Parfois, un tuteur à plusieurs stagiaires. Pour l’administration, l’important est de mettre un nom de tuteur devant chaque stagiaire, pas de créer les conditions d’un bon tutorat lié à une bonne formation.
A Grenoble par exemple, devant l’incapacité de trouver des tuteurs, des TZR sont chargés du suivi des Fonctionnaires Stagiaires. 1 TZR pour 6 Fonctionnaires Stagiaires.
A Poitiers, les IPR ont chargé les 3 chargés de mission du suivi des 15 Fonctionnaires Stagiaires sans tuteur. 1 chargé de mission doit suivre 6 Fonctionnaires Stagiaires (sans décharge horaire supplémentaire et sans frais de déplacement !). Distance importante entre tuteur ou chargé de mission et FS (50km).

Activité syndicale SNEP :
partout où le SNEP a rencontré les stagiaires, ceux-ci ont bien compris la position syndicale. Ils ont été cependant bien accueillis par la profession dans tous les établissements, mais restent inquiets (pression du quotidien, de l’évaluation et la titularisation). Le SNEP proposera des formations syndicales, à enjeu pédagogique, dans toutes les académies. Il pèsera pour que dès l’an prochain la situation évolue vers une formation à mi-temps.

Téléchargez le bilan de l'enquête réalisée par le SNEP le 23 septembre 2010 (pdf 36.3 ko)