Mercredi 26 avril 17 | 06:06:36 

 
         

NOUS CONTACTER

accueil@snepfsu.net
01.44.62.82.10

  Le SNEP : C'est qui ? C'est quoi ? (maj le 27/03/17)

 

LE SNEP ?

Syndicat National de l'Education Physique...qui syndique les enseignant-e-s d'EPS de l'enseignement public et les professeurs de sport

NOUS TROUVER, NOUS JOINDRE

Adresse du SNEP National
76, rue des Rondeaux 75020 Paris


Agrandir le plan

Serveur vocal
01.44.62.82.10

Touche 1 : Mutations
Touche 2 : Adhésions/Attestations fiscales
Touche 3 : Carrière/Santé /Emploi/Rémunération
Touche 4 : Stagiaires/Sécurité/Juridique
Touche 5 : Concours/Sport scolaire/questions pédagogiques/ Equipements
Touche 6 : Trésorerie/Fournisseurs
Touche 7 : Communication/Stages syndicaux

Fax
01.43.66.72.63 (Secrétariat général, secteur orga. et comptabilité)
01.44.62.82.48 (Secteur Gestion)

Voir aussi la rubrique Les contacts du site.

LE SNEP EN CHIFFRES

  • Plus de 10.000 syndiqué-es
  • 82 % des voix aux dernières élections professionnelles en décembre 2014 (toutes catégories d’enseignants d’EPS confondues)
  • Des élus dans toutes les CAP Nationales (professeurs EPS, CE d’EPS, agrégés)
  • 8 sièges sur 9 à la Formation Paritaire Mixte Nationale EPS
  • 1 siège à la CAPNationale des Professeurs de Sport

 

Le SNEP, c'est :

  • Un siège national, au 76-78 rue des Rondeaux - Paris 20ème, avec 6 secrétaires salariées
  • 14 secrétaires nationaux et 29 responsables nationaux
  • Un bulletin d'information régulier adressé à tous les syndiqués
  • Des publications spécifiques par secteur particulier (Enseignement supérieur / CPD, Sport, Agriculture, Retraités, etc…)
  • Un site Internet très convivial et particulièrement apprécié (plus d'1 million de visiteurs en 13/14).
  • Une politique de stages d’information et de formation syndicale, organisés depuis 1994, ouverts à tous les collègues (syndiqués ou non). : en 10 ans c’est plus de 29 000 collègues ayant participé à nos formations. En 2014/2015 le SNEP a organisé 220 stages.
  • Le 3ème syndicat de la FSU (Fédération Syndicale Unitaire), première fédération des personnels de l'Education, de l'Enseignement, de la Recherche et de la Culture et de 2ème dans la Fonction Publique de l’Etat.

PETIT VOYAGE AU CENTRE DE LA PROFESSION

Qui enseigne l'EPS (chiffres 2014 / 2015) ?

Par ordre décroissant des corps de titulaires :

  • 28949 Professeurs d'EPS (dont 247 bi-admissibles), recrutés par concours au CAPEPS (externe, réservé, interne, 3ème voie et examen professionnel) ou par liste d'aptitude parmi les personnels titulaires EPS
  • 1420 Chargés d'Enseignement d’EPS. Corps qui ne recrute plus d’enseignants depuis 85 et dont une partie a intégré le corps des Professeurs EPS
  • 3447 agrégés, recrutés par concours à l'agrégation (interne ou externe) ou par liste d'aptitude parmi les professeurs d'EPS
  • 170 de PCEA EPS (corps spécifique à l’Agriculture)

S'y ajoutent, pour les non-titulaires :

  • des fonctionnaires-stagiaires (issus des concours externes) pour un an,
  • plusieurs centaines de non-titulaires (maîtres auxiliaires garantis d’Emploi ou CDI, contractuels et vacataires).

Où exercent-ils ?

  • 31753 au Ministère de l’Éducation Nationale,
  • 1 439 au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche,
  • 208 enseignants d’EPS détachés au Ministères de l’agriculture aux côté des 170 PCEA-EPS,
  • 2856 au ministère des sports dont 2203 Professeurs de sport et 244 CTPS,
  • 248 collègues à l’étranger (AEFE, MAE institutionnels, DEFFSA, écoles européennes, etc., en Andorre,…) où nous avons une section,
  • 217 collègues à l’UNSS, à la FFSU et dans d’autres associations,
  • aux ministères de la justice, des transports, de la défense... auprès de collectivités territoriales (commune, département, région).

Dans les collèges, les lycées, les LP, les EREA, le premier degré (CPD), l’enseignement supérieur (STAPS SUAPS, ESPE), les grandes écoles… dans les académies métropolitaines et d’outre mer, les collectivités d’outre mer.

LE SNEP, LE METIER AU COEUR, LA SOLIDARITE AVEC LES AUTRES ACTEURS DE L'EDUCATION ET DE LA FORMATION DANS LA FSU

Le SNEP, syndicat disciplinaire, a vu le jour en décembre 1944. Son action a toujours pris en compte, de manière indissociable, la défense et la promotion de la discipline ainsi que la défense des personnels. Depuis sa création, il a impulsé et organisé toutes les luttes de la profession qui jalonnent l’histoire de l’enseignement de l’EPS, du sport scolaire et universitaire : batailles pour la reconnaissance de la discipline au sein du système éducatif, pour son intégration à l’Éducation Nationale, son intégration universitaire, pour la défense et le développement du sport scolaire et universitaire, contre les tentatives répétées de dénaturation, de marginalisation, de déscolarisation. La bataille sur les recrutements aura été une question permanente de notre activité.

Progressivement multicatégoriel : au début, il ne syndique que les professeurs EPS et les MA, puis, à mesure de leur apparition, les AE, les agrégés, les professeurs de sport ; depuis son exclusion de la FEN en 1993, il syndique toutes les catégories d’enseignant d’EPS titulaires et stagiaires (professeurs d’EPS, CE d’EPS, agrégés, PCEA EPS) et non-titulaires (MA, contractuels, vacataires) ainsi que les professeurs de sport et les CTPS.

Avec le SNES (qui syndique tous les enseignants du second degré, hors EPS), lui aussi exclu de la FEN en 1993, avec d'autres comme le SNESUP et de nouveaux syndicats comme le SNUIPP, il participe à la création la même année de la FSU. Depuis, celle-ci se développe et fédère l'ensemble des revendications des 24 syndicats nationaux qui la composent notamment sur les dossiers généraux et transversaux tels que emploi, pouvoir d'achat, formation, qualification, services publics, fonction publique, protection sociale... Première Fédération de l’Education Nationale et seconde de la Fonction Publique d’Etat, la FSU joue un rôle à côté des autres fédérations syndicales dans tous les Conseils (Conseil Supérieur de l'Education, Conseil Supérieur de la Fonction Publique de l’Etat, Conseil économique et social...) où se traitent ces lourds dossiers. Ce rôle est capital puisque les orientations définies et les décisions prises dans ces instances tracent le cadre dans lequel se situe l'ensemble des revendications.

POUR S'Y RETROUVER

Au plan national :

  • problèmes généraux du métier, formations, recrutements
  • mutations INTER académiques, titularisation (listes d’aptitude)
  • gestion des détachés, MAD, agrégés
  • promotions de corps par liste d'aptitude (accès aux corps des professeurs EPS et des agrégés)

Au niveau académique :

  • lycées et LP (postes, services, équipements)
  • mutations INTRA académiques et affectations (y compris TZR et auxiliaires)
  • notation, avancement d'échelon et promotion de grade
  • congés de formation
  • disponibilité, temps partiel
  • procédures disciplinaires

Au niveau départemental :

  • collèges (postes, services, équipements)
  • comités médicaux, santé

NOS REVENDICATIONS

Nous vous proposons de découvrir les différents thèmes revendicatifs du SNEP extraits du congrès 2017 de La Grande Motte
Lire

 


 

Copyright © 2015 SNEP. Version 4 publiée le 18 septembre 2015 - Mentions légales & Pub