08/12/2011    

 
 

Loto – évaluation ou soumission généralisée
Signez la pétition : http://retraitduprojetevaluation.net/

Le Ministère de l'Éducation Nationale a divulgué sur son site un projet de modifications en profondeur des modalités d'évaluation des personnels d'enseignement, d'éducation et d'orientation.
De nombreux syndicats, dont le SNEP, appellent à la grève le 15 décembre contre, entre autres, les projets du ministère concernant cette nouvelle évaluation. Les profs « second degré » de l’enseignement supérieur sont concernés.
Dans les collèges et lycées, le chef d'établissement deviendrait l'unique évaluateur. L’évaluation ne porterait donc plus sur l’enseignement proprement dit et les apprentissages des élèves mais sur tout ce qui est périphérique à l’enseignement.
Pour l’enseignement supérieur, si jusqu'à présent, le président d'université appréciait la valeur professionnelle des collègues selon des modalités souvent contestables et inégales d'un établissement à l'autre, les nouvelles procédures concentreraient dans les seules mains du président d'université la gestion locale des carrières et des salaires des collègues de statut second degré. Un rapport serait établi par le seul supérieur hiérarchique à la suite d’une « auto-évaluation », suivie d'un entretien professionnel. Le rythme d'avancement serait l'ancienneté pour tous, avec des accélérations laissées à la responsabilité des chefs d'établissement. Le président d'université pourrait donc faire passer quelques collègues au grand choix à la tête du client au détriment d'une majorité de collègues.
Pourquoi ce projet est-il dangereux ? Parce que non seulement il porte atteinte au déroulement de nos carrières mais plus fondamentalement au sens même de nos métiers. Ce serait une nouvelle attaque contre le service public d'éducation, par la mise en place d'une procédure éprouvée de management dont l'objectif est clairement de rendre chacun servile et obéissant.

Non, l'enseignement, la formation, la recherche n'est pas une entreprise !
Avec les syndicats de l'Intersyndicale de l'Éducation Nationale, le SNEP-FSU demande le retrait de ce texte et invite les collègues à débattre de ce que devait être une refonte du système d’évaluation des enseignants.
Signez la pétition :  http://retraitduprojetevaluation.net/

Le SNEP appelle les collègues des établissements d'enseignement supérieur à agir dès maintenant en participant à la journée de grève et de manifestation du 15 décembre.
Pour se syndiquer : http://www.snepfsu.net/ftp2/militant/fiche_cotis.pdf
Le SNEP, loin du tapage médiatique sur le financement des centrales syndicales, n’a que l’argent des syndiqués pour fonctionner.

 


Bon courage à toutes et tous. Cordialement,
Claire Pontais