05/01/2012    

 
 

IUFM et Formateurs associés, 05 janvier 2012

Cher-es collègues,

Je vous souhaite une très bonne année 2012, du succès pour nos luttes et un changement réel !

Les nouvelles concernant la formation des enseignants :


Son premier rapport avait été retoqué par la commission en juillet dernier parce qu’il proposait purement et simplement la suppression des concours ! La version publié en décembre ne change qu’à la marge et n’a pas obtenu les voix des parlementaires PS et PC.
Vous trouverez ci-joint l’analyse du SNEP.

- François Hollande  et les "pré-recrutements"

Plusieurs dépêches et articles ont rendu compte des annonces de F. Hollande et V. Peillon (conseiller éducation) en faveur de pré-recrutements, le 15/12/2011. L’emploi du mot « pré-recrutement » est en soi un évènement puisque la totalité de nos interlocuteurs refusaient cette idée au nom de son idéalisme. Cependant F. Hollande doit préciser son projet. En effet, les pré-recrutements peuvent être une clé essentielle dune nouvelle réforme ou.... pas une avancée du tout si les contreparties demandées aux étudiants s’approchent des masters en alternance version Chatel !
Vous trouverez ci-joint une note qui ne demande qu’à être enrichie.

Le dossier de la formation des enseignants est un enjeu politique majeur à porter lors de la campagne présidentielle. Le SNEP va rencontrer la CDIUFM (sur ses 22 propositions), les partis politiques. Il est nécessaire que la profession continue de peser sur ce dossier : débattre à l’interne des IUFM et UFR, rencontrer les parlementaires sur la base d’un bilan de la réforme (dont la chute du vivier en STAPS), et sur nos propositions alternatives.
Nous espérons tous des changements en 2012. Cela ne se fera pas sans l’intervention active de chacun-e. 

Bien cordialement,
Claire Pontais