01/02/2012    

 
 

Aux PIUFM, le 31 janvier 2012

Bonjour

Le STAPS de Lyon a fêté récemment ses 90 ans. Pour l’occasion, J-Paul Julliand  qui a longtemps été formateur à Lyon, a produit un  film dans lequel il met  en évidence l’originalité de la formation des enseignants d’EPS, avec de la préprofessionnalisation dès la licence et l’intégration des sciences d’appui (anatomie, physiologie, psychologie, sociologie..) tout au long du cursus Licence-Master. Il montre comment toutes les épreuves du CAPEPS, relativement cohérentes avec les exigences du métier, peuvent piloter de façon intéressante la formation.

Dans le contexte de la mastérisation qui a laminé la formation professionnelle des enseignants, ce film montre qu’il est possible de faire autrement, sous certaines conditions, notamment en tentant de donner corps au concept de « formation intégrée ».

Le film qui comporte deux parties : la première partie « Cinq ans de formation au moins… » (30 minutes) montre les grands axes du dispositif lyonnais de formation des enseignants d’EPS et peut donner envie à des lycéens de s’orienter dans la filière Education et motricité confrontée à des problèmes de vivier. La seconde partie « Changer l’Université pour… » (25 minutes) fait des propositions de réforme de la formation des enseignants.

Ce film peut intéresser, provoquer, agacer… tout le monde ne sera pas forcément d’accord avec, mais c’est ce qui est pertinent : il engage à débattre, au sein des STAPS et bien au-delà :

  • à l’intérieur des STAPS sur les problèmes posés par la mastérisation et la formation intégrée ;
  • avec nos partenaires syndicaux et universitaires pour débattre de l’intérêt de concours professionnalisants et d’une préprofessionnalisation dès la Licence, pré-recrutements, etc. ;
  • à l’interne des IUFM : les propositions de Julliand sont uniquement centrées sur les STAPS sans référence aux IUFM, cela questionne obligatoirement sur l’avenir des IUFM ;
  • à des élus et/ou candidats aux élections intéressés par le sujet.
  • avec les professeurs d’EPS qui aujourd’hui hésitent à inciter les lycéens et lycéennes à poursuivre des études en STAPS

La période pré-électorale doit être mise à profit pour porter des propositions alternatives. Ce film peut agir comme déclencheur !

Vous pouvez vous le procurer au prix de 10 euros (+2€ de port)*.  JP Julliand peut venir participer aux débats. Le SNEP national, qui s’est beaucoup investi ces dernières années sur le sujet,  peut également participer en fonction des demandes.

 

*Bande annonce du film et bon de commande : http://www.snepfsu.net/fde/index.php
http://www.snepfsu.net/fde/bondecommande.pdf

 

Bien cordialement,
Claire Pontais