|

Monsieur Jean Paul DE GAUDEMAR
Directeur de l'Enseignement Scolaire
Ministère de la Jeunesse, l'Education Nationale et de la Recherche
110, rue de Grenelle
75007 PARIS

Monsieur le Directeur,

Nous vous avions fait parvenir la semaine dernière un nombre limité d'amendements sur le projet de circulaire relatif à la nouvelle évaluation de l'EPS aux baccalauréats général et technologique.
Ces propositions s'inscrivaient dans la lettre et dans l'esprit des travaux du CSE et tenaient compte de vos propos au cours de celui-ci. 
Nous constatons aujourd'hui, avec étonnement, qu'à une exception près le projet de circulaire ne tient pas compte du point de vue du principal syndicat représentatif de la profession et de l'important travail réalisé avec de nombreux collègues sur ces questions.
Pour revenir très brièvement sur la philosophie : Nous avions été demandeurs du retour à un cadre national pour l'évaluation au baccalauréat. Le précédent Ministre avait soutenu cette proposition. Il s'agit, en fait, de marier de la façon la plus équilibrée possible le nouveau référentiel national d'évaluation et la part d'autonomie nécessaire au bon déroulement du travail des personnels.
C'était le sens de nos suggestions, elles n'ont pas été entendues. Seul le point de vue du corps d'inspection semble avoir été retenu. Cette situation hypothèque la dynamisation d'un processus qui fait pourtant largement consensus aujourd'hui.
Nous savons, par ailleurs, que nos collègues attendent avec impatience la parution des textes organisant l'évaluation aux baccalauréats 2003.
Malgré l'urgence, nous pensons nécessaire d'apporter quelques ultimes modifications au projet de circulaire afin que celle-ci joue le rôle qu'on attend d'elle
Nous vous demandons donc de nous recevoir dans le plus brefs délais.
Nous vous prions de croire, Monsieur le Directeur, à l'expression de nos sentiments respectueux.

Alain BECKER,
Secrétaire National
Christian COUTURIER,
Responsable National
Danièle LENFLE,
Responsable Nationale