|

Paris, le 17 février 2004

Syndicat National des Enseignants d’EPS
et des professeurs de Sport
à
Monsieur Jean-François LAMOUR
Ministre des Sports

Monsieur le Ministre,

En visite à l’école nationale de ski et d’alpinisme le 10 janvier 2003, vous vous êtes engagé devant l’ensemble des personnels à ne pas supprimer d’emplois TOS dans les écoles et instituts nationaux.

Or, le 10 février 2004, le directeur adjoint de l’établissement a réuni tous les personnels TOS pour leur annoncer 10 suppressions d’emploi en 2004/2005 avec nécessité de mutation obligatoire pour certains personnels.

C’est donc la surprise totale par rapport aux assurances que vous aviez donné aux personnels en janvier 2003.

Etant donné la situation géographique de Chamonix, ces mesures risquent de se traduire par des réaffectations très lointaines pour les personnels dont le poste est supprimé.

Nous vous avons fait part à plusieurs reprises de notre opposition totale à la privatisation des services de restauration, d’entretien et d’accueil dans les établissements de votre ministère.

Nous renouvelons notre demande d’abandon du processus de privatisation de ces services.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’assurance de nos salutations les plus respectueuses.

Pierre DELACROIX
Secrétaire National