Dimanche 19 novembre 17 | 11:25:53 

 
         
 
 

 

Visitez notre rubrique
Outils d'analyse

 

NOUS CONTACTER

mjs@snepfsu.net
01.44.62.82.32

 
 
 
  Secteur Sports > Communications > Les productions du SNEP-FSU (maj le 16/10/17)

 

Les productions du SNEP-FSU

 

Projet de budget sport 2018 : l'analyse du SNEP-FSU
16 octobre 2017

Ce budget perd 7% et n’inscrit en rien une nouvelle dynamique qu’une population, pessimiste, voire résistante aux JOP, aurait pu être conquise par des mesures significatives d’aide à la démocratisation des pratiques. Le CNDS est partiellement budgétisé, il devrait l’être en totalité et le budget immédiatement doublé...

Lire


10 propositions pour le sport : le SNEP-FSU interpelle les candidats aux élections 2017
31 mars 2017

Lire


Sport : projet de budget 2017. Un budget en trompe l'oeil
6 décembre 2016

Parmi les budgets d’État, celui des sports est certainement le plus stable dans sa médiocrité. Il est au même niveau que celui de l’an dernier, l’année précédente etc. Il faut avoir le souci du détail pour y trouver des éléments plus positifs. Le ministère affiche une augmentation de 17% mais lorsqu’on regarde, à structure constante ce budget, il ne fait que se maintenir. Finalement, le ministère n’apporte que 261 millions sur les 36 mds de la dépense sportive nationale ; il est négligeable lorsqu’on le rapproche des 150 à 200 millions offerts à la structure privée (Euro 2016) gérant l’événement sur un mois et exonérée des taxes et impôts liés aux événements sportifs ! ...

Lire


CREPS et SNEP : les mandats que nous défendons
15 juin 2016

La FSU considère que la Fonction Publique n’est pas une charge mais un investissement solidaire. Elle défend le statut des fonctionnaires, qui est le garant de l’indépendance face à tous les pouvoirs.
Le transfert aux régions des CREPS, seuls outils opérationnels du ministère, suscite de nombreuses interrogations. Le SNEP-FSU a travaillé avec ses militants en CREPS sur les questions suivantes...

Lire


Rendre le sport émancipateur et démocratisé
13 juin 2016

Le sport est une composante de la culture de notre temps. Il ne peut rester à la disposition du seul secteur marchand, d'initiative privée... ou communautaire. Il est un bien public. Cette ambition doit être défendue sans défection (...)

Lire


Sport : projet de budget 2016. L’Etat accompagne la baisse de pratique sportive
2 décembre 2015, par Jules LAFONTAN

Diverses enquêtes commencent à pointer la désaffection des jeunes à l’égard de la pratique sportive, notamment en club. En dehors des slogans toujours faciles à agiter, la diffusion de la culture sportive est un enjeu structurant pour la vie sociale et privée. La panne de démocratisation que l’on constate ne relève pas d’une faible volonté mais pointe le refus d’une éducation de masse profitable à toutes les couches sociales (...)

Lire


Sport et MJS - Note CDNE, septembre 2015
17 septembre 2015

L'enjeu syndical et politique : lutter contre le démantèlement progressif du ministère des sports et revendiquer une véritable politique de service public du sport sur l’ensemble du territoire. Les élections régionales : un moment privilégié pour nos revendications. Le ministère JS est victime d’un désengagement de plus en plus prononcé de l’Etat, allié à une territorialisation (régionalisation) des politiques sportives (...)

Lire


La formation aux métiers du sport : une question centrale pour son statut social et culturel
27 novembre 2014

La formation a toujours constitué le cœur de métier historique du service public des sports imposant aux fédérations des exigences toujours contestées par celles-ci et entretenant une vive concurrence avec les STAPS. Celle-ci s’est constituée dans le dispositif de la formation professionnelle et non dans celui de la formation initiale sous statut scolaire ou universitaire (STAPS). De privatisations en RGPP, la formation a subi de profondes mutations ces 10 dernières années et le constat est accablant.

Les changements majeurs survenus ces dix dernières années s'inscrivent délibérément dans la doctrine libérale du marché du travail où la notion d’employabilité et de compétences dominent au détriment des métiers et qualifications. Ce secteur d’emploi est encore mal installé dans le droit du travail couvert par la récente convention collective et cumule difficultés et dérives: « horaires très atypiques (souvent concentrés le soir,…), temps partiel, souvent saisonnier, peu durable et affecté de faibles rémunérations » (associatif majoritaire et peu solvable) (...)

Lire


20 propositions sur la formation
26 novembre 2014

(...) La lettre de mission indique clairement en conclusion, nous citons : « ...Vous proposerez des scénarios d'évolution qui devront permettre des économies significatives sur les moyens humains et financiers de l'ensemble des acteurs publics et de diminuer les coûts de formation pour les usagers, tout en préservant l'économie des établissements publics du ministère ». (...)

Les changements majeurs survenus ces dix dernières années s'inscrivent délibérément dans l’évolution libérale du marché du travail où la notion d’employabilité et de compétences dominent au détriment des métiers et qualifications.

Malgré ce cadre que nous dénonçons, nous vous exposons des propositions en deux temps. Dans un premier temps, des propositions qui donnent une orientation politique et dans un second temps 20 propositions plus « techniques ».(...)

Lire


CREPS : mandats et revendications
26 novembre 2014

Rappel : le SNEP-FSU n’a jamais été pour la décentralisation des CREPS. Nous entendons donc peser autant que possible par nos mandats (page1) et nos revendications (page2) sur ce projet (...)

Lire


Agir pour des Événements Sportifs Internationaux (ESI) démocratiques, solidaires, écologiques etdé-marchandisés
26 novembre 2014

Depuis longtemps, le SNEP-FSU défend l'idée que l'EPS, le sport scolaire et les pratiques sportives pour tous doivent contribuer à la construction d'une alternative humaniste et émancipatrice pour et par le sport. C’était là une des exigences portées par « l’Appel de Paris de 2005 », par les « EPSiliades » organisées par le SNEP-FSU et le centre EPS et Société en novembre 2010 ainsi que par le colloque « sport demain, enjeu citoyen » de 2012. Dans la continuité de ces prises de position, le SNEP doit poursuivre ses analyses et actions afin que le rôle émancipateur du sport se réalise pleinement.

Pour le SNEP-FSU, la pratique sportive à tous les niveaux est facteur de réalisation humaine et d’inventivité, au-delà de l’activité physique commune. Elle est un lieu de création corporelle, d’expression pour les femmes comme pour les hommes, d'un besoin de se rencontrer, de jouer et de se confronter selon un système de règles et de contraintes que les humains inventent et se donnent. Ces pratiques créent des expressions qui se transforment sans cesse. Le sport de haut niveau est un des lieux de cette élaboration. Le sport est une activité humaine fortement universalisée, au-delà des spécificités des différentes nations et cultures, et peut, en ce sens, être un élément porteur d’amitié entre les peuples (...)

Lire


Dix propositions du SNEP pour un sport émancipateur
26 novembre 2014

Lire


Projet 2015 du budget sport : Un budget de désertion publique !
7 novembre 2014, par Jules LAFONTAN

Nous ne revenons pas sur toutes les critiques que nous menons sur le projet de budget de l’Etat 2015. Le budget sport s’enferre dans l’indigence : moins de 0.14% du budget de l’Etat et une chute de 3,5% sans compter l’inflation.

N’ayant pas la maitrise de ses personnels (relevant d’un autre programme, 124), ayant de faibles capacités d’action liées à la disparition des structures départementales, avec une partie des personnels dévoyée de leur mission statutaire et bientôt délesté de ses CREPS 1 , Il faut craindre que dans la poursuite de la MAP, le « tri à faire dans les priorités de l’Etat », selon T. Mandon, Secrétaire d’Etat chargé de la Réforme de l’Etat et de la Simplification, n’achève ce ministère (...)

Lire

 

Copyright © 2015 SNEP. Version 4 publiée le 18 septembre 2015 - Mentions légales & Pub