|

COMMUNIQUE DE PRESSE
Paris, le 03 février 2005

Jean-François LAMOUR,
Ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative,
commence la braderie de son ministère

Fermeture et vente du CREPS Ile de France site de MONTRY au 1er septembre 2005.

C’est le CREPS Ile de France site de MONTRY (77) qui a été choisi pour la première vente d’établissement du Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative (MJSVA).

Cette cession de patrimoine est forte de signification pour l’avenir du Service Public de Formation du MJSVA.

Le site de MONTRY représente l’offre principale de formation aux métiers du sport et de l’animation pour la région Ile de France, offre que le deuxième site de Châtenay-Malabry (78) ne sera pas en mesure d’absorber étant lui même saturé par ses pôles de haut-niveau, le Laboratoire National de Dépistage du Dopage et le centre ressource du ministère pour le multi-médias.

L’annonce de la fermeture du site a été faite le 2 février 2005 à l’ensemble des personnels sans aucune forme d’explication sur les raisons qui ont poussé le Ministère à faire ce choix.

Le MJSVA commence la braderie de son patrimoine par l’Ile de France. Des informations alarmantes nous font craindre que d’autres CREPS pourraient subir le même sort.

On peut s’interroger sur une telle stratégie de « réforme » du MJSVA au moment où celui-ci appelle à une mobilisation générale pour soutenir la candidature de PARIS pour les J.O 2012.


Le SNEP/FSU demande au ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative non seulement de surseoir à cette décision mais de donner au service public régional de formation d’Ile de France, les moyens matériels et humains pour répondre aux besoins de la région.