|

 audience du 24/09/2012

Audience FSU auprès de Thierry Rey

 

La FSU avait demandé audience auprès de Thierry Rey, conseiller Sport auprès du Président de la République. Une délégation fédérale constituée de Bernadette Groison (SG FSU), Serge Chabrol (SNEP) et Pierre Lagarde (EPA) a été reçue le 24 septembre.

La FSU a rappelé les engagements de campagne de F.Hollande et a salué le choix d’un ministère de plein exercice, mais a demandé que celui-ci dispose des moyens de ses ambitions ce qui n’est pas actuellement le cas avec le maintien des personnels du MSJEPVA sous la responsabilité des ministères sociaux. Elle a argumenté sur la situation du service public du sport qui découle de cette situation et du manque de moyens (délitement et transformation des missions, affaiblissement des aspects techniques et pédagogiques, notamment dans l’aide aux clubs, la formation, … manque de lisibilité de services noyés dans les DDI, etc.). La FSU s’est félicitée du bougé annoncé par la ministre vers un CTM spécifique mais a rappelé son exigence, commune avec d’autres syndicats, de sortie des ministères sociaux.

La FSU a également rappelé sa demande d’un CREPS par région, d’aide au sport pour tous et au sport de haut niveau, avec également des missions d’éducation populaire.

La FSU a dit sa crainte que la nouvelle étape de décentralisation voulue par le gouvernement n’aboutisse à un dessaisissement de l’Etat de certaines de ses prérogatives et responsabilités sur le terrain du Sport.
Le conseiller du Président s’est déclaré bien au courant des difficultés dans lesquelles sont les personnels quant à leurs missions et à leur lisibilité ainsi que des positions des organisations syndicales. Il a déclaré qu’il n’avait pas pouvoir pour nous donner des réponses, son rôle étant un rôle d’écoute, de répercussion et de conseil auprès du Président.

Bien entendu ont été abordée les questions budgétaires et la réponse est celle des « contraintes budgétaires » !

Le SNEP est intervenu dans le cadre de la délégation sur l’ensemble des questions et a notamment abordé la question des installations sportives et de la nécessité d’un plan de construction – rénovation.

Il a rappelé ses 10 propositions sur le sport et notamment la mise en place « d’assises du sport et des pratiques physiques », insistant pour que la loi d’orientation promise soit préparée avec une large concertation et des négociations avec les organisations représentatives. Il a demandé que ce soit aussi une loi de programmation !

Il a enfin profité de cette rencontre avec le conseiller Sport de F.Hollande pour rappeler ses exigences concernant l’EPS à l’Ecole et le service public du sport scolaire.

Serge Chabrol.