Lundi 22 octobre 18 | 18:45:15 

 
           
 
 
 

 

NOUS CONTACTER

retraite@snepfsu.net
01.44.62.82.32

 
  Les personnels > Retraites > Communiqués de presse (maj le 11/10/18)

 

Archives - Communiqués de presse

Rapport Pension des fonctionnaires de la Cour des Comptes : la FSU dénonce la volonté d’un prétendu alignement public-privé pour le calcul de la retraite
Communiqué de presse FSU
14/10/16

La Cour des comptes préconise, treize ans après son dernier rapport de 2003 sur les pensions des fonctionnaires civils de l’État, des « leviers d’évolution des régimes des retraites des fonctionnaires » et des recommandations sur son financement. Elle propose d’allonger de six mois à cinq ou dix ans la période de référence, ce qui diminuerait de fait les retraites des personnels ayant eu des carrières courtes, notamment les femmes.
Depuis 2003 le niveau de pension des tou-te-s les retraité-e-s s’est considérablement dégradé. Le dispositif de régime complémentaire obligatoire des fonctionnaires créé à cette époque pour la partie indemnitaire (RAFP) apporte un complément dérisoire avec une prestation soumise aux aléas boursiers que la Cour des comptes avait elle-même épinglés en 2013.
Lire ...


Futur-es retraité-es : leur situation va se dégrader
Communiqué de presse FSU
19/12/15

Le COR a adopté son rapport consacré à la situation des retraités en France.
Très détaillé, le rapport reprend des éléments de constats et d’évaluation actuels montrant comment la situation des retraité-es s’est améliorée en 20 ans ; toutefois les bénéficiaires de minima sociaux et de petites retraites se retrouvent avec des reste-à-vivre de plus en plus maigres. Il intègre des éléments prospectifs montrant que le niveau de vie des retraité-es devrait diminuer après le milieu des années 2020.
S’il revient sur les inégalités entre retraité-es (hommes/femmes, conditions de logement, renoncement aux soins, à l’alimentation…voire l’impact des structures familiales sur le niveau de vie), le rapport met particulièrement en lumière le poids de plus en plus important des dépenses de santé et de celles liées à la perte d’autonomie pour les « petites » retraites et les personnes de plus de 75 ans.

Lire ...


Evolutions et perspectives des retraites : toutes les richesses doivent y contribuer
Communiqué de presse FSU
11/6/15

Le COR (Conseil d’orientation des retraites) a rendu son rapport annuel sur les évolutions et perspectives des retraites en France.
Ses nouvelles projections intègrent les premiers effets de la loi du 20 janvier 2014 et tiennent compte (à court et à moyen termes) de la modification des prévisions de croissance annoncées dans le programme de stabilité 2015-2018. Le rapport intègre des éléments nouveaux comme des indicateurs projetés (fécondité, solde migratoire) ou une analyse de l’équilibre du système à 25 ans. Il mesure finement le poids des dispositifs de solidarité et notamment comment les droits familiaux viennent diminuer les inégalités au regard de la pension dont sont victimes les femmes.

Lire ...


Retraite additionnelle de la Fonction Publique : L'unité syndicale face au silence des ministres de tutelle
Communiqué unitaire CFDT, CFTC, CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA
Le 05/02/15

Lors du Conseil d'Administration de l'ERAFP du 5 fevrier 2015, les fédérations syndicales de fonctionnaires ont refusé de cautionner la mascarade consistant à baisser unilatéralement les droits des bénéficiaires, en ne participant pas au vote.
Ce Conseil d'Administration s'est tenu malgré nos demandes de report auprès des ministres de tutelle de l'établissement (Budget, Fonction Publique, Affaires Sociales).
Nous nous opposons à une baisse brutale et immédiate de 17% des droits au titre de la retraite additionnelle des fonctionnaires.
Dix ans après la création de ce régime obligatoire par capitalisation, nous exigeons que le gouvernement en dresse le bilan et ouvre un débat sur son avenir avec les fédérations de fonctionnaires.


Le financement des retraites : une question de partage des richesses créées
Communiqué de presse FSU
Le 18/12/14

Le Conseil d’Orientation des Retraites a présenté son actualisation des projections financières des régimes de retraite à l’horizon 2060, analysant les besoins ou capacités de financement de notre système de retraite à court et moyen termes. Aux scénarii macroéconomiques désormais classiques, il ajoute deux analyses considérant un taux de chômage qui resterait durablement au niveau actuel (10%) et un solde migratoire bas répondant ainsi aux reproches qui lui sont faits sur sa vision trop optimiste de la conjoncture économique future.
Pour autant, c’est toujours la croissance de la productivité du travail et donc des revenus du travail qui générera des excédents ou des besoins de financement.

Selon le COR, le solde financier du régime de retraite serait meilleur aujourd’hui qu’en 2012. C’est l’effet conjugué de l’augmentation des ressources générées par la hausse des cotisations vieillesse et de la poursuite de l’allongement de la durée d’assurance requise pour une retraite à taux plein, sans décote. Ce sont donc les salarié-e-s, suite aux réformes successives imposées, qui assurent l'équilibre financier au détriment du droit à une retraite assurant à chacun-e un niveau de vie décent. En continuant ainsi, à terme, on se dirige vers un âge effectif moyen de départ à la retraite qui passerait à 64 ans et un niveau des pensions qui diminuerait encore...

La FSU dénonce une répartition des fruits de la croissance qui pénalise les salarié-e-s et les retraité-e-s et l’absence d’une véritable politique de l’emploi qui aurait pour objectif de diminuer durablement le chômage.

Les politiques d'austérité et de restrictions budgétaires agissent négativement sur ces paramètres.
Le pouvoir d'achat des salarié-e-s et des retraité-e-s stagne depuis 2003. Celui des fonctionnaires a perdu presque deux mois de salaires par an depuis l'année 2000.

Les propositions de la Cour des Comptes dans son rapport sur les régimes complémentaires AGIRC et ARRCO visant à augmenter encore la durée d'assurance nécessaire ou à reculer l'âge de départ à la retraite sont inacceptables.

La FSU considère que l’emploi et les salaires sont des facteurs déterminants pour assurer des financements pérennes des régimes de retraite.

Les rapports qui seront remis au gouvernement dans le cadre de la loi de 2014 (les droits familiaux en janvier, mais aussi les pensions de réversion et l'âge de départ à taux plein) devront aller dans le sens d'une amélioration de la situation des femmes en particulier et de l'ensemble des actifs et retraité-e-s en général.

Toute expression publique alarmiste n'a d'autre vocation que de préparer de nouvelles mesures détériorant encore plus les pensions futures, faisant porter sur les salarié-e-s et les retraité-e-s le coût de la crise.

Il est temps de se poser la question d'un financement des retraites assurant à chacun-e à partir de 60 ans une pension de retraite garantissant le maintien de son niveau de vie.

Il est urgent de reconstruire les minima de pension, d'assurer aux femmes que les inégalités vécues pendant la vie professionnelle seront corrigées à la retraite et de prendre en compte les périodes d'études, de chômage et de précarité. Il est urgent de travailler enfin à un véritable aménagement des fins de carrière.

C'est en ce sens que les réflexions et décisions à venir doivent être prises.


Retraites : une réforme à refaire
Communiqué de presse FSU
Le 30/10/13

Le projet de loi sur les retraites examiné actuellement au Sénat ne saurait rester en l’état.
Le sens de l’histoire sociale n’est pas de travailler toujours plus longtemps alors que le chômage continue à se développer, que les conditions de travail de nombreux salariés sont de plus en plus source de pénibilité, d’insécurité et sont loin d’être source d’émancipation. 
Le financement du système par répartition n’est pas assuré à terme. Taxer les seuls salariés et retraités sans vouloir traiter des questions d’emplois, de pouvoir d’achat et de la fiscalité ne fait que renforcer les déséquilibres et la fragilisation du système de retraite. Cela n’est plus possible.

Lire ...


Retraites : la FSU ne renonce pas
Communiqué de presse FSU
Le 15/10/13

L’assemblée nationale vote aujourd’hui le projet de loi sur les retraites sans que le projet n’ait été modifié pour prendre en compte les exigences de l’ensemble des salariés et chômeurs, les espoirs des jeunes et les attentes des retraités.
Les mobilisations d’aujourd’hui expriment la déception et la colère devant le renoncement à rétablir le droit à la retraite à 60 ans, à supprimer la décote et réparer les injustices des précédentes réformes, à mettre un terme aux inégalités existantes notamment entre les femmes et les hommes, à rétablir la confiance dans notre système de retraites et son financement.
Ni la crise, ni la démographie de notre pays ne justifient de tels choix et particulièrement celui de l’allongement de la durée de cotisation.

Lire ...


Agir pour une autre réforme des retraites !
Communiqué de presse FSU
Le 07/10/13

Le débat sur les retraites s’ouvre aujourd’hui au parlement. Cette réforme, si elle devait être votée, renforcerait les inégalités existantes, particulièrement entre les femmes et les hommes.
C’est aussi une réforme injuste pour la jeunesse qui va devoir travailler plus longtemps et qui voit encore un peu plus s’éloigner la possibilité d’une retraite à taux plein.

Lire ...


Le débat sur les retraites n'est pas clos !
Communiqué de presse FSU
Le 01/10/13

Après les mobilisations du 10 septembre, la FSU appelle, dans le cadre unitaire le plus large, à poursuivre et amplifier dès à présent la campagne d’information et de mobilisations sur tout le territoire : meetings, débats, réunions, actions diversifiées et multiformes...
Elle continue ainsi de porter son opposition à cette réforme mais aussi ses propositions alternatives mobilisant de fait les questions de l’emploi et des salaires indispensables au financement des retraites.

Lire ...


Retraites : le sujet n'est pas clos
Communiqué de presse FSU
Le 10/09/13

Dans un calendrier contraint par l'agenda imposé par le gouvernement, la journée de grèves et manifestations sur les retraites du 10 est une première étape de mobilisation. Le gouvernement aurait tort de ne pas en tenir compte. En effet, le mécontentement de la majorité de la population et son inquiétude face à la réforme des retraites proposée sont bien réels et confirmées par différents sondages. D'ailleurs la procédure accélérée mise en place par le gouvernement prouve sa volonté de clore rapidement ce sujet...

Lire ...


Retraites : mauvais coup contre le pouvoir d'achat des retraités
Communiqué de presse FSU
Le 05/09/13

La FSU avec ses retraités a pris connaissance des mesures annoncées par le premier Ministre concernant les retraités. Les critiques portées contre le rapport Moreau, notamment celles de la lettre commune de quatre organisations de retraités aux parlementaires, ont été partiellement prises en compte par exemple en ce qui concerne la hausse de la CSG, l’abattement fiscal de 10%...

Lire ...


Retraites : Les organisations syndicales de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
Le 02/09/13

Les organisations syndicales de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche CGT (INRA, FercSup, SNTRS), FSU (SNASUB, SNCS, SNEP, SNESUP, SNETAP), FO (SNPREES), Solidaires (Etudiant-e-s, Sud-Recherche EPST, Sud Education), UNEF partagent, sur la question des retraites, les inquiétudes de leurs organisations fédérales et confédérales, et s'associent à l'appel à une journée nationale d'action interprofessionnelle avec grèves et manifestations le mardi 10 septembre 2013, pour notamment refuser tout allongement de la durée de cotisation et la sous-indexation des pensions.
L'annonce du passage à 43 années de cotisations à horizon 2020 revient à priver de retraite décente bon nombre d'étudiants, de diplômés, de précaires et de personnels dont l'entrée dans la carrière sous forme pérenne - lorsqu'elle a lieu - est tardive et retardée par la pénurie budgétaire, par la diminution progressive des emplois de titulaires dans le public et le démantèlement progressif des contrats de travail stables dans le privé. L'allongement de la durée de cotisation fixe des conditions inaccessibles à ceux qui connaissent des durées d'études, de formation, de recherche d'emploi non négligeables. Le système de rachat d'années d'études en début de "carrière", même accompagné d'une aide forfaitaire, est nettement insuffisant au regard notamment des difficultés financières des étudiants, des précaires et des privés d'emploi.

Lire...


Retraites : Un projet gouvernemental inacceptable.
Le 31/08/13

Les organisations syndicales de la Fonction publique CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, appellent tous les agents de la Fonction Publique à se mobiliser, à se mettre en grève avec les salariés du secteur privé dans les manifestations qui se tiendront le 10 septembre 2013 pour rejeter le projet de réforme des retraites porté par le gouvernement Ayrault. Ce projet de loi qualifié de juste par le gouvernement, accroit en réalité la fragilisation de notre système de retraites...

Lire ...


Réforme des retraites, mesures annoncées le 27 août 2013 : des efforts supportés exclusivement par les salariés et les retraités !
Note FSU
Le 30 août 2013

Ci-dessous, un bref récapitulatif des mesures annoncées par le premier ministre le 27 août 2013.


Retraites : l’heure des choix...
Communiqué de presse FSU
Le 27 août 2013

La FSU a été reçue aujourd’hui par le Premier ministre. Elle prend acte avec satisfaction du renoncement du gouvernement à aligner la Fonction publique avec le secteur privé qui aurait conduit à dégrader le niveau de pension des fonctionnaires. Elle considère que la prise en compte de la pénibilité ou encore des temps d’apprentissage dans le calcul de la retraite, comme de la volonté affichée de réduire les inégalités entre les femmes et les hommes, sont des pistes intéressantes qui restent à concrétiser.
Mais cela reste loin du compte de ce qu’il faudrait faire. Après des réformes qui, depuis 2003, ont dégradé le niveau de pensions des retraites, allongé la durée de travail, conduit à des inégalités et fragilisé le système par répartition, il faudrait engager une réforme qui redonne confiance et pérennise notre système par répartition. La FSU attendait du gouvernement qu’il revienne sur l’âge légal de départ à la retraite toujours fixé à 62 ans, qu’il renonce à tout allongement de la durée de cotisation et à une hausse de la CSG, qu’il revienne sur le système de « décote-surcote ».
Lire...


Retraites, emploi, salaires, avenir des services publics : journée nationale d’action interprofessionnelle avec grèves et manifestations le 10 septembre 2013
Communiqué des organisations syndicales
CGT, CGT-FO, FSU, Solidaires
Le 08 juillet 2013

Les organisations syndicales CGT, CGT-FO, FSU, Solidaires se sont réunies aujourd’hui sur les questions des retraites, de l’emploi, des salaires, de l’avenir des services publics.

Après la Conférence sociale et les concertations de l’été, le Gouvernement attend le mois de septembre pour donner les grandes mesures qu’il compte prendre.

Ses premières déclarations inquiètent les salariés, les retraités et les demandeurs d’emploi d’autant que le calendrier imposé est très resserré.

Les organisations syndicales ont déjà largement fait part de leur analyse sur le rapport Moreau et des mesures qu’elles ne sauraient accepter : tout allongement de la durée de cotisation, l’opposition public/privé, la sous-indexation des pensions et des salaires portés aux comptes.

Pérenniser le système solidaire de retraite par répartition nécessite de réparer les injustices dues aux précédentes réformes. Il faut sortir des logiques qui ont diminué le niveau des pensions et créé des inégalités notamment entre les femmes et les hommes.
Lire...


Retraites : à quand le gouvernement à la table des concertations ?
Communiqué de presse FSU
Le 05 juillet 2013

Au sortir d’une audience minimaliste avec le Premier Ministre, la FSU a refait ses propositions et analyses à l’instar des autres organisations représentatives. Elle renouvelle sa demande au gouvernement pour qu’il annonce enfin ses hypothèses de travail. Une concertation impose que tout soit sur la table. Le calendrier précipité, imposé par le gouvernement est incompatible avec une écriture ex-nihilo. La FSU demande que les négociations s’ouvrent enfin sur des bases transparentes et qu’elles disposent du temps à la hauteur des enjeux de la revitalisation des solidarités nécessaires pour la société.
Lire...


Avenir des retraites : rétablir la confiance et la justice
Communiqué de presse FSU
Le 14 juin 2013

La commission pour l’avenir des retraites a remis son rapport au premier ministre ce vendredi 14 juin. La présentation, il y a un peu plus d’une semaine, des pistes travaillées par la commission a fortement inquiété les salariés actifs et retraités et parmi eux, les personnels de la Fonction publique. De très nombreuses mesures ont en effet été évaluées pour leur seul effet financier, qui visent à réduire les pensions déjà liquidées comme les droits des futurs retraités. Missionnée sur le moyen d’assurer l’équité, la commission a travaillé sur le sujet essentiel de la pénibilité mais les injustices faites aux salariés dont les carrières ont été perturbées par la précarité ou par des interruptions, parmi lesquels les femmes sont majoritaires, ne font pas l’objet des propositions attendues par les salariés comme la suppression du système injuste de la décote et de la sur-cote. En revanche, elle envisage une durée de cotisation portée à 44 ans quand la durée de la vie professionnelle est plus proche des 35 années ; cette approche porte le risque majeur de décrédibiliser encore un peu plus les régimes de retraite publics et d’inciter ceux qui le peuvent à se tourner vers des compléments privés. En dépit d’effets comparables des différents systèmes de retraite, la commission propose de bouleverser le mode de calcul des pensions des fonctionnaires.
Lire...


Retraites : Rapport Yannick MOREAU
Communiqué de presse FSU
Le 05 juin 2013

La FSU avait rencontré Yannick Moreau au mois d’avril et lui avait alors fait part de ses propositions pour conforter le système par répartition des retraites et celles pour améliorer les retraites des agents de la fonction publique. Le 4 juin, Madame Moreau lui a présenté les orientations et mesures qui devraient figurer dans le prochain rapport de la commission qu’elle préside.

Le fil conducteur de la réflexion de la commission semble être l’élaboration de mesures à même d’ajuster les pensions aux ressources des régimes. La FSU conteste cette orientation car elle considère que les règles de liquidation et d’évolution des pensions doivent permettre d’atteindre des objectifs définis démocratiquement (âge de la retraite et niveau des pensions) et non pas servir à des ajustements qui plus est qui dégraderaient encore la situation des salariés. Tout comme la désindexation dégraderait celle des retraités.

La proposition de rapprocher les règles de la fonction publique de celles du régime général découle de cette même logique et ne prend pas en compte la spécificité des missions et des carrières.

Après des années de mesures régressives pour les fonctionnaires, une nouvelle fois cette approche vise à réduire les pensions des salariés du public en n’améliorant en rien celles des salariés du privé. Et elle accroîtrait encore les inégalités entre les femmes et les hommes.

La FSU qui portera ses propositions lors de la prochaine conférence sociale, demande d’ores et déjà au gouvernement de ne pas retenir cette préconisation.


Retraites : garantir des droits et reconstruire les solidarités
Communiqué de presse FSU
Le 23 janvier 2013

La crise économique amoindrit les ressources des régimes de retraite mais révèle en même temps l’importance des revenus de remplacement pour la population.

Les réformes des retraites conduites au cours des 20 dernières années ont allongé la durée de la vie professionnelle, reculé l’âge de la retraite et diminué les pensions de toutes celles et tous ceux qui ne remplissaient pas ces conditions durcies. Elles ont accru les inégalités. Le mouvement social de l’automne 2010 avait dénoncé ces logiques et portait l’exigence de financements pérennes.

Le 12ème rapport du conseil d’orientation des retraites est consacré à un état des lieux du système français.

Ce travail a pour fonction d’interroger les règles de liquidation des pensions afin de vérifier leur adéquation aux objectifs conférés par la loi au système public de retraite.
Lire...


2013 : définir une réforme des retraites juste et pérenne
Communiqué de presse FSU
Le 19 décembre 2012

Le rapport du Conseil d’Orientation des Retraites vient de publier aujourd’hui des scénarios qui en raison de la crise, montrent le besoin de financement de l’ensemble des systèmes de retraites d’environ 20 milliards en 2020. La FSU estime que les travaux du COR sont utiles pour éclairer les débats sur l’avenir, et notamment ceux qui seront rendus publics en janvier prochain sur l’état des lieux des systèmes de retraite.

Déjà, lors des mobilisations massives de l’ensemble de la population à l’automne 2010 contre la réforme Fillon/Sarkozy, la FSU avait dénoncé non seulement l’injustice de cette réforme mais son inefficacité en terme de financement et de garantie de la pérennité de nos régimes de retraites.
Lire...

 


Copyright © 2018 SNEP. Version 5 publiée le 8 mars 2018 - Mentions légales & Pub