Dimanche 15 septembre 19 | 07:27:08 

 
           

retraite@snepfsu.net
01.44.62.82.32

  Les personnels > Retraites > Communiqués de presse (maj le 12/09/19)

 

Communiqués de presse

Réforme des retraites: à haut risque dans la Fonction publique !
Communiqué de presse FSU
06/09/19

Dans le cadre des consultations ouvertes par le Premier Ministre sur la réforme des retraites, la FSU reçue aujourd'hui a fait part de ses analyses sur le rapport Delevoye. Elle a exposé ses propositions et exigences pour un système de retraites solidaire assurant un bon niveau de pensions pour toutes et tous mais aussi pour l'ouverture de droits nouveaux (droit des aidants, prise en compte des années d'étude, possibilités de départs anticipés, etc).
Pour la FSU, toute nouvelle réforme des retraites devrait être synonyme d’amélioration du niveau des pensions et du niveau de vie des retraité-es. Cela suppose, à l’inverse de ce qui est envisagé, d’augmenter la part d’investissement qui y est consacré et donc de chercher de nouvelles sources de financement.
Au cours de cette réunion, la FSU a exprimé les inquiétudes des agent-es et fait part de son opposition à un système individuel par points rendant aléatoire le montant des pensions, ainsi que son refus de tout nouveau recul de l'âge de départ à la retraite, que ce soit au travers de la création d'un âge d'équilibre ou au travers d'un allongement de la durée de cotisations.
Elle a réaffirmé son attachement au principe de solidarité intergénérationnelle et au code des pensions, élément constitutif du statut des fonctionnaires. La FSU a insisté sur les la baisse prévisible du niveau des pensions des agent-es que pourraient avoir les modalités de calcul des pensions prévues par le rapport en particulier pour celles et ceux ayant peu de primes comme les enseignant-es ou encore de nombreux agent-es de la fonction publique territoriale.
Dans la période qui s'ouvre, la FSU est déterminée à refuser tout système qui dégraderait le niveau des pension des retraité-es et à faire valoir ses propositions pour un système de retraites fondé sur l'emploi, les salaires et une autre répartition des richesses.


Rapport sur la réforme des retraites : Un système injuste et incertain
Communiqué de presse FSU
19/07/19

Le rapport présenté le 18 juillet par Jean-Paul Delevoye, confirme la volonté d’instaurer un régime de retraites par points. Ce système individuel suscite beaucoup d’inquiétude pour tous les salarié-es accentuée par une forte incertitude sur le montant des pensions en raison principalement de la variation possible de la valeur du point. L’âge de départ serait maintenu (...)
Lire

Note de la FSU sur le rapport Delevoye


Retraites : un scénario bien incertain tout autant qu’inquiétant pour les fonctionnaires...
Communiqué de presse FSU
11/10/18

Le Haut-commissariat à la réforme des retraites a confirmé la volonté de faire évoluer les régimes de retraites actuels vers un système « universel » à la place des 42 régimes de retraite actuels. Ce nouveau système est basé sur un calcul par points et un compte unique identique pour le privé et le public. Tout dépendra donc de la valeur du point et des périodes de salaire (...)
Lire


Les dés pipés de la consultation gouvernementale sur les retraites
17/09/18

Une consultation large sur un enjeu de société aussi majeur que les retraites pourrait paraître une initiative intéressante. Celle lancée par le gouvernement n’a cependant que les apparences de la démocratie directe et semble bien davantage destinée à faire accepter la réforme par l’opinion publique. Ouverte jusqu’au 25 octobre 2018, la plate forme internet contient un (...)
Lire


Rapport Pension des fonctionnaires de la Cour des Comptes : la FSU dénonce la volonté d’un prétendu alignement public-privé pour le calcul de la retraite
Communiqué de presse FSU
14/10/16

La Cour des comptes préconise, treize ans après son dernier rapport de 2003 sur les pensions des fonctionnaires civils de l’État, des « leviers d’évolution des régimes des retraites des fonctionnaires » et des recommandations sur son financement. Elle propose d’allonger de six mois à cinq ou dix ans la période de référence, ce qui diminuerait de fait les retraites des personnels ayant eu des carrières courtes, notamment les femmes.
Depuis 2003 le niveau de pension des tou-te-s les retraité-e-s s’est considérablement dégradé. Le dispositif de régime complémentaire obligatoire des fonctionnaires créé à cette époque pour la partie indemnitaire (RAFP) apporte un complément dérisoire avec une prestation soumise aux aléas boursiers que la Cour des comptes avait elle-même épinglés en 2013.
Lire ...


Archives - Communiqués de presse
Lire

 


Copyright © 2018 SNEP. Version 5 publiée le 8 mars 2018 - Mentions légales & Pub