Lundi 22 janvier 18 | 21:34:40 

 
         

  Carrière > Les titulaires > Agrégés d'EPS > Notation pédagogique (maj le 14/01/16 )

 

Notation pédagogique des Agrégés EPS dans le second degré

Les agrégés d’EPS, en fonction dans le 2nd degré, ont une note pédagogique sur 60.
Les enseignants d’EPS qui n’exercent pas une fonction d’enseignement de type 2nd degré (Enseignement Supérieur, UNSS, FNSU, détachés MJS ou auprès d’associations, de collectivités territoriales) ont une note globale sur 100.

Cette notation globale sert à classer les collègues et c'est toujours la notation de l’année scolaire précédente qui est prise en compte pour les tableaux d’avancement d’échelon.

La campagne de notation habituelle (janvier - avril), doit obligatoirement être établie sur la base de l'échelon au 1er sept figurant sur l’arrêté.

La notation pédagogique :

Cette note est arrêtée compte tenu d’une appréciation pédagogique portant sur la valeur de l’action éducative et de l’enseignement donnés.
La grille de référence (pdf 129.4 ko) fixe la répartition selon 3 cibles 20% -50% -30% qui correspondent à l’intention de promotion (ancienneté, choix ou grand choix). Le notateur est donc conduit à indiquer son intention de promotion pour le collègue évalué.
(Note médiane colorée pour chaque échelon = la répartition doit être numériquement égale de part et d’autre de la médiane)

La note pédagogique est arrêtée par le ministre via l’Inspection Générale EPS à la suite des inspections effectuées par les IPR-EPS. L’IPR-EPS transmet au Doyen de l’Inspection Générale EPS son rapport d’inspection et sa proposition de note. Le statut précise le caractère annuel de la note pédagogique. Ainsi, toute note ancienne devrait être remise à niveau. L’inspection en a la responsabilité, les collègues peuvent prendre l’initiative de la contacter à ce sujet.
Elle est communiquée chaque année aux intéressés via l’avis annuel de notation.

Contestation de la note : sauf cas d’erreur technique manifeste, la note pédagogique n’est pas révisable.
Toute contestation, notamment liée au sentiment d’une incohérence entre le rapport et la note ne peut donc déboucher que sur une nouvelle inspection.
La requête doit être adressée au Doyen de l’Inspection Pédagogique.


 

Copyright © 2015 SNEP. Version 4 publiée le 18 septembre 2015 - Mentions légales & Pub