Vendredi 19 avril 19 | 06:54:29 

 
           
  Carrière > Actualités (maj le 17/04/19)

 

Actualités Carrière


La classe exceptionnelle, un premier élargissement des fonctions
17/04/19
Après une réunion de négociation au ministère le 17 septembre 2018, l’arrêté modificatif des fonctions éligibles pour la classe exceptionnelle vient enfin de paraitre au JO du 13 avril !
Le ministère a décidé d’élargir un peu les fonctions reconnues pour l’accès à la classe exceptionnelle sous la pression syndicale et après un bilan mitigé des 2 premières campagnes. Qu’on le dise tout de suite, cet élargissement ne réduira que trop peu les inégalités d’accès à cette classe exceptionnelle, il faudra un changement plus profond pour que ce nouveau grade puisse profiter au plus grand nombre. Cet élargissement est néanmoins un premier pas que le SNEP-FSU acte positivement. Le SNEP-FSU continuera de se battre pour élargir au maximum les fonctions éligibles.
Lors de cette négociation, la FSU a demandé à ce que les 80% réservés au vivier fonctionnel soient revus. Nous avons proposé un tableau unique avec un barème mettant éventuellement en avant les fonctions (et leur durée d’exercice, ce qui n’est pas le cas actuellement), mais a minima de passer ce ratio de 80/20 à 70/30. A cette question nous n’avons toujours pas de réponses.
Les fonctions supplémentaires rajoutées sont la fonction de tuteur de fonctionnaires stagiaires, l’éducation prioritaire avant 1990, les formateurs avant le CAFFA (« ayant exercé conformément à une décision du recteur d’académie, la fonction de formateur académique auprès d’une école de formation d’enseignants… », les directeurs départementaux et régionaux adjoints de l’UNSS. Cet élargissement concernera un certain nombre de collègues qui pourront ainsi valider les 8 ans de fonctions.
Pour une profession exceptionnelle, un accès de tous et toutes à la classe exceptionnelle est nécessaire et justifié. Pour le permettre, il faudra un élargissement bien plus important et une refonte complète en proposant un seul tableau de promouvables avec un barème bien plus égalitaire. Le SNEP-FSU continuera d’agir  pour faire avancer ce dossier.
Pour le groupe corpo
Benech Coralie et Chaisy Benoit


Multilatérale hors classe : Bilan 2018 et notes de service 2019
Le 25/01/19

Sur le bilan hors classe :
En préambule, le SNEP-FSU a rappelé les progrès engrangés sur cette opération grâce à PPCR. Il y a eu 350 promotions supplémentaires chez les agrégés (par rapport à 2017) et 51 supplémentaires chez les Professeurs d’EPS (si l’on avait gardé la structure avant PPCR).
Par ailleurs, la pérennité des avis permet aux collègues une très grande lisibilité sur leur promotion ultérieure.

Le SNEP au sein de la délégation FSU a rappelé trois lignes de force de ce bilan.
- Sur la question de l’égalité femmes/hommes, le bilan fait apparaitre une situation bien plus favorable qu’il y a quelques années. Pour le SNEP-FSU, les causes en sont simples : plus de promotions possibles et moins de concurrence entre collègues sur les avis dans le barème. Toute opération d’avancement d’échelon ou de grade qui irait à l’encontre de ces principes serait défavorable aux femmes.
- Le bilan fait apparaitre de nombreuses distorsions dans la répartition l’année passée des avis pour les collègues. On est dans un rapport de 1 à 4,5 par année d’échelon dans la répartition des avis "excellent" pour les professeurs d’EPS, dans un rapport de 1 à 5,5 pour les agrégés, dans un rapport de 1 à quasiment 3 pour les certifiés.
Dans ce cadre, ce sont les collègues situés en 10+0 et en 9+2 qui en ont le plus pâtis. Sur la répartition des avis "très satisfaisant", une différence de 13 points chez les certifiés et de 16 points chez les agrégés entre 10+0 et les 10+3 par exemple. Cette inégalité que nous n’avions eu de cesse de dénoncer dans les CAPA l’année dernière, nous a amené à proposer des modifications du barème.
- Enfin sur les oppositions qui sont très peu nombreuses, nous dénonçons des motivations qui sont inacceptables : « M. X n'a jamais pris son poste au lycée. N'est pas évaluable » ; « De par sa situation administrative, l'évaluation de Mme Y est impossible ».

Sur la nouvelle circulaire hors classe :
Le SNEP au sein de la FSU a fait plusieurs propositions :
- Nous avons demandé que les collègues qui ont eu leur avis pérenne l’année dernière puissent au moins contester leur avis. C'est ce qu’aurait dû prévoir la circulaire de l’année dernière, mais à défaut, la circulaire de cette année doit le mettre en place.
- Nous avons demandé que les critères de départage soient fixés nationalement par la circulaire en prenant prioritairement l’ancienneté dans le corps.
- Pour les agrégés, nous avons demandé que les remontés en CAPN correspondent à deux années de promotion pour permettre de tenir compte des équilibres disciplinaires et de la parité.
- Enfin, nous avons demandé que le passage au 10ème échelon et le passage au 11ème échelon soient majorés de 10 points, cela aurait pour effet de minorer les inégalités pointées dans le bilan.

Les arbitrages du ministère seront connus dans les jours prochains. La circulaire Hors Classe 2019 sera publiée au Bulletin Officiel vers fin février.

Benoit Chaisy
Commissaire paritaire national SNEP-FSU


Promotion corps-grade des personnels - année 2019
Le 03/01/19

BO N° 1 du 03 janvier 2019

Accès au corps des professeurs agrégés par voie de liste d'aptitude - NS n° 2018-151 du 24-12-2018.
Accès aux corps des professeurs certifiés et des professeurs d'éducation physique et sportive par voie de liste d'aptitude - NS n° 2018-152 du 24-12-2018.
Intégration des adjoints d'enseignement et des chargés d'enseignement d'EPS dans certains corps enseignants du 2d degré - NS n° 2018-153 du 24-12-2018.
Avancement de grade des chargés d'enseignement d'EPS et des professeurs d'enseignement général de collège - NS n° 2018-150 du 24-12-2018.


Détachement des personnels enseignants des premier et second degrés, d'éducation et psychologues de l'éducation nationale auprès d'une administration ou d'un établissement public relevant de la fonction publique d'État, territoriale ou hospitalière, ou dans le monde associatif – année scolaire 2019-2020
Le 20/12/18

Consulter le B.O N° 47 du 20 décembre 2018 - NS n° 2018-149 du 17-12-2018


- NS n° 2018-149 du 17-12-2018.

Détachement de fonctionnaires de catégorie A dans les corps des personnels enseignants des premier et second degrés, des personnels d'éducation et des psychologues de l'éducation nationale relevant du ministère chargé de l'éducation nationale
Le 06/12/18

Consulter le BO N° 45 du 06 décembre 2018 - NS n° 2018-141 du 3-12-2018


Fonction publique, le plan de démolition du gouvernement
Le 08/11/18

Fonction publique, le plan de démolition du gouvernement

 

 

 

 


Rendez-vous de carrière - Appréciation finale et recours
Le 21/09/18

Le rendez-vous de carrière, la profession a son mot à dire !

C’est une nouveauté du protocole PPCR, 3 rendez-vous de carrière ont été mis en place à 3 moments fixes : au 6ème, au 8ème et au 9ème échelon.
Ces rendez-vous de carrière donnent lieu à l’élaboration d’un compte rendu. Il y a différents modèles de compte rendu prévus réglementairement pour tenir compte des différentes situations professionnelles (2nd degré, supérieur, DD et DR UNSS…).
Sur le compte rendu du rendez-vous de carrière y figurent les appréciations des évaluateurs. Ce compte rendu est alors communiqué à l’agent (cela aurait déjà dû être le cas) par le biais d’une notification dans l’application SIAE et dans votre messagerie professionnelle et I-prof. Vous pouvez alors formuler des observations dans le cadre réservé à cet effet. Vous disposez ainsi d’un délai de 3 semaines pour le faire.

L'appréciation finale de votre rendez-vous de carrière (du recteur pour les professeurs d’EPS, du ministre pour les professeurs agrégés) est notifiée dans les deux semaines après la rentrée scolaire.
C’est une nouveauté de PPCR, vous pourrez, une fois connue l’appréciation du rendez-vous de carrière, la contester. Rappelons qu’avant PPCR, après une inspection, nous ne pouvions rien contester. Les conditions des voies et délais de recours sont précisées dans chacun des décrets portant statuts particuliers des différents corps.

Vous pouvez former un recours gracieux par écrit en vue de demander la révision de votre appréciation finale auprès du recteur/du ministre, dans un délai de 30 jours franc, suivant la notification de cette dernière.

L’autorité compétente (recteur/ministre) dispose alors de 30 jours francs pour vous répondre. Dans la très grande majorité, l’administration ne vous répondra pas ce qui équivaudra à une réponse négative. 30 jours francs après l’envoi de votre contestation, vous disposerez encore de 30 jours pour saisir la CAP concernée de votre contestation et demande de révision d’appréciation. Aucune contestation ne sera examinée en CAP si la première contestation n’a pas été effectuée.

Exemple : réception au 17 septembre de l’appréciation finale.
Vous avez jusqu’au 16 octobre pour contester cette appréciation soit par courrier (cachet de la poste faisant foi) soit par mail.
Vous envoyez l’avis de contestation le 25 septembre.
Le rectorat ou le ministère a jusqu’au 25 octobre pour vous répondre.
A partir du 25 octobre, vous avez jusqu’au 25 novembre pour saisir la CAP.

Envoi du recours
 
soit par voie postale
(cachet de la poste faisant foi)
soit par courriel
(l'administration ne devrait faire d’accusé de réception, se mettre en copie de l'envoi du mail)
Professeur d'EPS
Rectorat d'académie d'affectation

courriel académique
Agrégé
DGRH B2-3
72 rue Régnault 75243 Paris Cedex 13

Il n’y a pas de courrier type pour contester son appréciation. Si vous aviez à la contester, prenez contact avec le SNEP-FSU académique pour les professeurs d’EPS, avec le SNEP-FSU national pour les professeurs agrégés, qui pourra vous aider.
Les points de contestation pourraient être un décalage entre les appréciations des évaluateurs et l’appréciation finale, une non prise en compte de l’ensemble des activités menées dans votre appréciation, etc.

Le Ministère, par la complexité de la procédure, tente de décourager les collègues de demander une révision. En cas de désaccord, il ne faut surtout pas hésiter à se lancer dans cette procédure de contestation.

Le SNEP-FSU et ses commissaires paritaires académiques et nationaux seront là pour vous renseigner, vous aider, vous accompagner si vous contestiez votre appréciation.

Nous adresser une copie du recours avec la copie des avis des évaluateurs :
pour les professeurs d'EPS à corpo-academie@snepfsu.net
pour les agrégés à corpo@snepfsu.net.

L'examen des recours par la CAPA pour les professeurs d'EPS, la CAPN pour les agrégés se tiendraient, sous toutes réserves, fin janvier 2019.


Classe exceptionnelle
Le 17/09/18

Avant de faire le bilan des 2 campagnes de classe exceptionnelle qui viennent de se dérouler, il est important de rappeler que le SNEP FSU a défendu plusieurs axes durant les discussions PPCR...

Lire


Réorganisation des services de l’Etat dans le cadre d’Action Publique 2022
Le 21/09/18

Réorganisation des services de l’Etat dans le cadre d’Action Publique 2022

 

 

 

 


Fonction publique : quels chantiers !!
Le 04/09/18

Fonction publique : quels chantiers !!

 

 

 


Pour la défense et l'amélioration des conditions de travail
Le 04/09/18

Pour la défense et l'amélioration des conditions de travail

 

 

 


Archives Carrière

Année 2017-2018 Lire

Année 2016-2017 Lire

Année 2015-2016 Lire

Année 2014-2015 Lire

Année 2013-2014 Lire

Année 2012-2013 Lire

Année 2011-2012 Lire

Année 2010-2011 Lire

Année 2009-2010 Lire

 


 

Copyright © 2018 SNEP. Version 5 publiée le 8 mars 2018 - Mentions légales & Pub