Mardi 16 janvier 18 | 10:43:02 

 
         

NOUS CONTACTER

accueil@snepfsu.net
01.44.62.82.10

  Congrès 2007 > Appel du congrès (maj le 1/03/17 )

 

Retour à la page d'accueil du congrès d'Amiens

Appel à tous les enseignants d’EPS :
A situation exceptionnelle,
mobilisation exceptionnelle !
(95 Ko)

Pour :

  • La défense du service public
  • Le développement de l’école
  • La promotion de l’EPS et du sport scolaire

Les enseignant(e)s d’EPS se sont mobilisés tout au long de l’année scolaire dans des actions massives et diversifiées.
Cependant, le nouveau président de la république, son gouvernement et les forces qui le soutiennent, entendent amplifier la transformation libérale de la société. Ils s’attaquent aux acquis sociaux, en favorisant l’individualisme et la loi du marché au détriment des solidarités et de l’intérêt général.
Cette politique ne peut que renforcer les inégalités, affaiblir le lien social, générer de la violence.
Sur notre champ propre, elle est déjà à l’œuvre et fait peser plus que jamais des risques majeurs ; autant aux personnels qu’à la discipline.
Ce que nous vivons sur le sport scolaire et la coordination, n’en est qu’un révélateur.
Dans ce cadre, le syndicalisme doit jouer tout son rôle pour contrer ces idées. Le SNEP, la FSU doivent prendre toutes leurs responsabilités pour poursuivre et développer les mobilisations, convaincre que d’autres choix sont possibles, rassembler, fédérer le plus largement.
Le congrès appelle solennellement les collègues à résister, à revendiquer, à construire la mobilisation et à rechercher les convergences en se rassemblant et en agissant dans, avec le SNEP et au delà pour exiger :

  • L’abrogation immédiate du décret de Robien : le rétablissement du forfait de 3 heures indivisibles pour l’animation de l’AS dans les maximas de service hebdomadaire de tous les enseignants d’EPS et de la coordination
  • La reconnaissance de la place, du rôle et de la spécificité de l’EPS et du sport scolaire comme outil de démocratisation de l’accès aux pratiques sportives et artistiques.
  • Le respect de la professionnalité des enseignants d’EPS au service de la réussite de tous les élèves.
  • L’abrogation de la loi Fillon et de son socle qui minimise la place de l’EPS à l’école et institue une école à deux vitesses.
  • La programmation pluriannuelle des moyens, notamment en postes, nécessaires au service public d’éducation.

Le congrès appelle les collègues à renforcer le SNEP : adhérer c’est déjà lutter.

La profession doit porter ses propositions et poursuivre dans l’action
Tous ensemble pour gagner.


 

Copyright © 2015 SNEP. Version 4 publiée le 18 septembre 2015 - Mentions légales & Pub