Mardi 10 décembre 19 | 03:41:58 

 
           
  Les concours > Aptitudes (maj le 3/12/19)

 

Diplômes, Titres

En application de l'article 20 de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'État, les candidats aux concours doivent, au plus tard à la date de la première épreuve du concours ou à la date d'envoi du dossier Raep fixé par l'arrêté d'ouverture des recrutements (concours internes), remplir les conditions générales d'accès à un emploi public (conditions générales d'accès à la fonction publique : nationalité, jouissance des droits civiques, absence de condamnation incompatible avec l'exercice des fonctions postulées, position régulière au regard des obligations du service national) fixées par les articles 5 et 5 bis de la loi du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires.
Il en est de même pour les candidats à un contrat dans les établissements d'enseignement privés sous contrat en application de l'article R. 914-14 du code de l'éducation.

La date d'appréciation des conditions particulières (diplôme, position statutaire, échelon, ancienneté de service, etc.) est fixée par les textes réglementaires régissant le recrutement considéré.
Ces conditions doivent être remplies à la date de publication des résultats d'admissibilité pour les concours avec une épreuve écrite des personnels enseignants du second degré. Pour tous les concours, les mères ou pères d'au moins trois enfants et les sportifs de haut niveau sont dispensés de diplôme.

Aucune condition de titre ou de diplôme n'est exigée pour vous inscrire au concours du Capeps Réservé et au troisième concours du Capeps.

Arrêté du 9 septembre 2013 relatif aux diplômes et titres permettant de se présenter aux concours externes et internes de recrutement de personnels enseignants des premier et second degrés et de personnels d'éducation relevant du ministre chargé de l'éducation nationale

Le décret n° 2013-768 du 23 août 2013 relatif au recrutement et à la formation initiale des enseignants légalise la nouvelle modalité de recrutement.
L’article qui exigeait, dans le précédent décret le CLES et le C2i, est abrogé.
L’article 62 donne dérogation pour les stagiaires 2012/2013 et 2013/2014. Ces stagiaires devront simplement suivre les formations proposées pour avoir l'équivalent de ces certificats dans les 3 années à venir.
Pour les concours suivants (à partir de 2014), les exigences de LV et TICE sont intégrés dans les masters (ce ne sont pas obligatoirement des certifications). Il suffit d'avoir un master.


Qualifications requises en sauvetage aquatique et en secourisme

Pour le CAPEPS Externe et interne, le candidat doit justifier au plus tard à la date de publication des résultats d'admissibilité, de l'aptitude au sauvetage aquatique et au secourisme.

Les dispenses de diplômes consenties aux mères et aux pères de famille d'au moins trois enfants et aux sportifs de haut niveau ne sauraient s'étendre aux qualifications en sauvetage aquatique et en sauvetage exigées, l'administration devant vérifier que les intéressés seront en mesure de porter secours aux élèves placés sous leur responsabilité.

Arrêté du 12 février 2019 fixant les titres, diplômes, attestations ou qualifications équivalentes admis pour justifier des qualifications en sauvetage aquatique et en secourisme requises des personnels relevant du ministre chargé de l’éducation nationale et assurant l’EPS dans le 2nd degré
Modalités d'organisation du test d'aptitude de sauvetage aquatique - C. n° 2019-100 du 1-7-2019.
 
Décret n° 2004-592 du 17 juin 2004 modifié par l'arrêté du 31-08-2004

Ces diplômes, certificats ou attestations demeurent valables quelle que soit l'année de leur obtention.


Condition d'aptitude physique

Si vous êtes admissible au concours de recrutement de professeurs d'EPS, vous devrez également fournir un certificat médical de non contre-indication à la pratique des activités physiques, sportives et artistiques dans lesquelles vous êtes inscrit.
Ce certificat devra dater de moins de quatre semaines. Vous ne pourrez pas réaliser de prestation physique dans une activité pour laquelle vous n'aurez pas produit de certificat médical. Le choix de l'activité sportive effectué au moment de l'inscription ne peut, en aucun cas, être modifié.

 


 

Copyright © 2018 SNEP. Version 5 publiée le 8 mars 2018 - Mentions légales & Pub