Mercredi 13 novembre 19 | 10:13:15 

 
           
  Les concours > Actualités (maj le 12/06/15)

 

Actualités concours - Année 2012-2013

Lien avec la rubrique Formation des Enseignants

 

Concours réservés : six organisations syndicales demandent l'ouverture de listes complémentaires
Le 14/06/13

La mise en oeuvre des concours réservés et examens professionnels, dans le cadre de la loi du 12 mars, s'est faite de façon chaotique.
Nos organisations demandent un bilan précis sur le recrutement des personnels non titulaires dans le cadre du plan « Sauvadet ».
Les problèmes de vérification d'éligibilité, l'absence de concours ou d'examen dans des disciplines où il y a pourtant un nombre conséquent de collègues éligibles, la non-prise en compte des situations de multi-lauréats sont autant de problèmes qui demandent une réponse urgente
Lire


Les Emplois d’Avenir Professeur, qu’est-ce que c’est ?
Le 13/06/13

Tout savoir sur les EAP :

- le SNEP vous invite à consulter le site son partenaire le SNES : http://www.snes.edu/Emplois-d-Avenir-Professeur.html

- Site officiel Fonction Publique :
http://www.service-public.fr/actualites/002590.html?xtor=RSS-66


Bulletin spécial Capeps Externe 2013
Le 05/06/13

Télécharger le bulletin spécial admission au CAPEPS Externe 2013

(pdf 743 ko)

 

 

 

 


Cadre de recrutement et d'emploi des candidats admissibles de la session exceptionnelle 2014
Le 30/05/13

Consulter la circulaire n° 2013-079 du 23-5-2013

Extrait :
Le tiers de service pour le candidat admissible à la session exceptionnelle 2014 des concours de recrutement se décompte comme suit :

Service hebdomadaire

Professeurs d'éducation physique et sportive

7 h (***)

(***) Le service se décompose en 6 heures hebdomadaires d'enseignement et trois heures regroupées pendant un trimestre consacrées à l'association sportive de l'établissement.


Concours réservés : le gâchis !
Communiqué du SNES-FSU, SNEP-FSU et SNUEP-FSU
Le 15/05/1
3

Les concours et examens professionnels réservés devant permettre la titularisation d’une partie des enseignants, conseillers d’éducation et d’orientation non titulaires dont la première session s’achève, sont marqués par des dysfonctionnements graves.
Ignorant les interventions de la FSU et de ses syndicats (SNES, SNEP et SNUEP), le ministère a laissé les personnels s’inscrire sans vérification des conditions d’éligibilité. Ce n’est qu’à l’issue des épreuves d’admissibilité que l’administration a engagé ce travail de vérification. En urgence, et afin d’assurer l’égalité de traitement, les situations non recevables ont fait l’objet d’un traitement au niveau ministériel pour les certifiés et professeurs d’EPS, CO-Psy et CPE, mais seulement au niveau des rectorats pour les Professeurs de Lycées Professionnels.
Lire


Bulletin spécial Capeps Interne et Réservé 2013
Le 09/05/13

Télécharger le bulletin spécial candidats au CAPEPS Interne et Réservé 2013

(pdf 4.9 mo)

 

 

 

 


Publication des modalités d'épreuves des prochains concours de recrutement des enseignants et des personnels d'éducation
Le 27/04/13

La formation des enseignants constitue une composante essentielle de la refondation de l’École de la République engagée par le Gouvernement. Toutes les études montrent que la qualité de la formation initiale et continue reçue par un professeur joue un rôle déterminant dans la qualité de son enseignement et donc dans la réussite de ses élèves.

Les écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE), qui ouvriront leurs portes à la rentrée 2013, constituent une réponse nécessaire et ambitieuse à l’absence actuelle de formation professionnelle des enseignants. Intégrées aux universités, elles seront également des acteurs de la recherche et auront vocation à devenir les fers de lance de la refondation pédagogique (...)
Lire


CAPEPS réservé 2013 : Le SNEP-FSU demande que tous les admissibles soient convoqués aux épreuves d’admission
Le 18/04/13

Le SNEP-FSU déplore les conditions faites aux enseignants d’EPS non titulaires qui, pour un certain nombre admissibles, se voient - par simple appel téléphonique des services académiques - déclarés non éligibles au concours réservé du CAPEPS et empêchés de se présenter aux épreuves d’admission.

Au-delà du fait que les vérifications devraient être réalisées avant le début des épreuves d’admissibilité, la méthode employée n’est pas acceptable.

De plus, la complexité des conditions exigées pour prétendre accéder à ce dispositif entraine des interprétations différentes des services rectoraux, notamment concernant l’ancienneté acquise par les non-titulaires. Cette situation est source d’inégalités, allant jusqu’à rendre inéligibles des collègues qui remplissent parfaitement les conditions pour se présenter à ce concours réservé !

Afin de préserver l’égalité de traitement de tous les collègues admissibles, le SNEP-FSU demande au Ministère de l’Education nationale :

  • que tous les admissibles puissent se présenter aux épreuves d’admission
  • que la vérification de l’éligibilité des candidats soit effectuée dans le cadre d’un traitement national garantissant les mêmes droits pour tous

Par ailleurs, les candidats, quelle que soit leur situation administrative lors des épreuves d’admission, doivent pouvoir bénéficier de la prise en charge de leurs frais de déplacement pour se rendre aux concours (internes, réservés).

Pour le SNEP-FSU, vaincre la précarité passe par un véritable plan de titularisation ouvert à tous les précaires. Si ce dispositif n’éradique pas la précarité à l’Education Nationale, sa mise en œuvre mérite néanmoins la plus grande attention, tant les attentes des non titulaires sont grandes.


CLES et C2i : la bataille syndicale porte ses fruits

Suite à de nombreuses interpellations de la FSU, campagnes et pétitions de stagiaires et étudiants, le ministère de l'éducation nationale reconnait enfin que cette obligation met en difficulté environ un quart des stagiaires actuels, en raison de l’inexistence d’une offre de formation organisée par le ministère de l’éducation nationale, et en amont par l'université.

Même s'il ne prononce pas l'abrogation, ce qui reste pour nous une exigence, il n'exige plus ces certifications comme condition à la titularisation.
Les stagiaires lauréats des concours 2012, 2013 et 2014 anticipés seront titularisés même s’ils n’ont pas acquis ces certifications. Ils bénéficieront ensuite d’une formation, gratuite, pour les valider dans les trois années qui suivent cette titularisation. Cette formation sera organisée par les recteurs. Un décret devrait prochainement préciser les modalités de mise en œuvre de cette mesure. Pour la suite, la formation relative à ces compétences sera intégrée dans le cursus des étudiants, au sein des Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE).
La FSU et ses syndicats se félicitent de l'élaboration d'une première réponse apportée à la situation angoissante vécue par des milliers d'étudiants et de stagiaires et elle suivra avec vigilance sa mise en œuvre, notamment, pour que niveau de LV demandé corresponde aux équivalences et non au CLES2.
La FSU et ses syndicats SNES, SNEP, SNUEP, SNUIPP, SNETAP et SNESUP remercient les 13 000 signataires de la pétition pour leur soutien et les invitent à poursuivre l'action ensemble pour faire avancer les conditions de formation et d'entrée dans les métiers de l'enseignement.

Claire Pontais

Communiqué FSU :

Depuis 2010, les textes réglementaires actuels imposent aux lauréats des concours enseignants de détenir des certifications en langue vivante (CLES) et en informatique (C2i) qui ne leur ont pas été nécessairement délivrées au cours de leur formation, et qui nécessitent des étudiants un investissement financier important...
Lire...


Tract spécial étudiants
Le 24/01/13

Téléchargez le tract spécial étudiants candidats au CAPEPS Interne 2013

 

Télécharger

 


Concours de recrutement des enseignants pour la rentrée 2014
Le 15/01/1
3

Le MEN vient de publier une série de questions réponses sur les concours pour la rentrée 2014.
Consulter la page


Tract spécial étudiants
Le 26/11/12

Téléchargez le tract spécial étudiants candidats au CAPEPS Externe 2013

 

Télécharger

 


Concours Réservé EPS - Session 2013
Le 20/12/12

B.O n° 47 du 20 décembre 2012

Organisation du concours réservé d'accès aux corps des professeurs d'éducation physique et sportive - session 2013.

Ces recrutements seront organisés pendant une durée de quatre ans à compter du 13 mars 2012, date de publication de la loi du 12 mars 2012 relative à l'accès à l'emploi titulaire et à l'amélioration des conditions d'emploi des agents contractuels dans la fonction publique, à la lutte contre les discriminations et portant diverses dispositions relatives à la fonction publique.
Conformément à l'article 1er, ces recrutements pourront ainsi être ouverts jusqu'au 12 mars 2016.

Calendrier d'inscriptions
Les candidats s'inscrivent par internet du 15 janvier 2013, à partir de 12 heures, au 21 février 2013, 17 heures, heure de Paris.


Troisième concours du Capeps
Le 11/12/12

Le Ministère affiche sur son site SIAC2 : "Conditions d'inscription au troisième concours du Capeps à la session 2013".

Après prise de contact avec le Ministère, il s'agit d'une erreur : si les conditions sont applicables en 2013, il n'y a pas d'ouverture du Troisième concours du Capeps pour la Session 2013.

Conditions d'inscription au troisième concours du Capeps
Consuter la page

Programmes et épreuves du Capeps 3ème concours
Consuter la page


Concours EPS - Session 2014

B.O Spécial n° 9 du 10 décembre 2012
Organisation de concours externes de recrutement de professeurs d'éducation physique et sportive - session 2014

Calendrier d'inscriptions
Les inscriptions au Capeps externe et Cafep seront enregistrées par internet du mardi 15 janvier 2013, à partir de 12 heures, au jeudi 21 février 2013 à 17 heures, heure de Paris.

Calendriers des épreuves
CAPEPS externe

Epreuves d'admissibilité :
- Dissertation portant sur les fondements socio-historiques et épistémologiques de l'éducation physique : vendredi 21 juin 2013 de 9 heures à 14 heures.
- Dissertation ou étude de cas sur l'enseignement de l'éducation physique et sportive : samedi 22 juin 2013 de 9 heures à 14 heures.


Questions Réponses sur les concours 2013
Le 11/12/12

Réponses des ministères (MEN et MESR) à la CPU concernant l'organisation des concours 2013


Lettre FSU à Vincent Peillon : CLES2 et C2i2e
Le 01/12/12

Face à l'impossibilité de mettre en oeuvre les conditions imposées aux étudiants se destinant aux métiers d'enseignant et aux fonctionnaires stagiaires, votre gouvernement vient de publier un arrêté qui dispense du CLES2, jusqu'en 2014...
Lire

Pétition à signer par tous : étudiants, stagiaires, tuteurs, enseignants, parents, formateurs : http://www.moratoireclesc2i.org/


Questions Réponses sur les concours 2013 et 2014
Le 26/11/12

Le MEN vient de publier une série de questions réponses sur les concours 2013 et 2014 : consulter la page

Nous constatons que ses explications ne sont pas si claires que ça ! Il avait notamment annoncé un concours exceptionnel en 2013 ; à la lecture de ses réponses, on voit que c'est seulement un concours 2014 anticipé.
Si cela se confirmait, comment le gouvernement compte-t-il honorer sa promesse de créations de 60 000 postes pendant le quinquénat ? Allons nous vers un renoncement de plus ?

Claire Pontais


Concours réservé 2013 … Pour qui ?
Le 25/10/12

Si le volume des postes mis au concours est connu aujourd’hui, à savoir 55 à la session 2013, nous sommes toujours en attente de la publication du décret relatif à l’ouverture de ce concours.

En application de la loi du 12 mars 2012 relative à l’accès à l’emploi titulaire et à l’amélioration des conditions d’emploi des agents contractuels dans la fonction publique, il est ouvert aux non titulaires enseignant l’EPS remplissant un certain nombre de conditions : être en poste entre le 1er janvier et le 31 mars 2011 avec une quotité de travail égale au moins à 70% et avoir 4 ans d’ancienneté de service effectif dans un délai variable suivant la nature du contrat détenu dans la période ci-dessus (télécharger le tableau synthétique de ces conditions (pdf 19.9 ko))

Le projet de ce concours consisterait pour l’admissibilité en l’étude par le jury d’un dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle établi par le candidat puis une épreuve d’admission avec présentation par le candidat de son dossier et ensuite un sujet, déterminé par le jury, sur un point du programme traité.

Anne Galmiche


Projet de loi de finances 2013 : 43 000 recrutements et 2 concours en 2013
Le 28/09/12

Lire le Dossier de presse - Vincent Peillon - George Pau-Langevin
http://www.education.gouv.fr/cid61638/projet-de-loi-de-finances-2013.html#1


CLES et C2i - Une situation toujours injuste
Le 13/09/12

Depuis quelques jours, le site du ministère de l’Education Nationale affiche à nouveau les équivalences du CLES et C2i. C’est une bonne nouvelle pour un grand nombre de fonctionnaires stagiaires et d’étudiants.
En effet, ceux-ci savaient depuis juillet que l’exigence de ces certifications était reportée à la titularisation (et non plus pour être nommé fonctionnaire-stagiaire au 1er septembre comme l’imposait le précédent gouvernement) mais s’inquiétaient depuis la rentrée de ne plus voir apparaitre les équivalences annoncées l’an dernier, et obtenues suite aux multiples demandes des étudiants (pétition) et des syndicats de la FSU.
C’est ainsi que désormais la présentation d’« un relevé de notes attestant d’UE de LV dans leur master, obtenues en M1 ou en M2, sans compensation», devient une équivalence explicite dispensant du CLES2. http://www.education.gouv.fr/cid56637/certificats-exiges-a-la-titularisation-des-laureats-des-concours-du-second-degre.html
Cependant, si tous les fonctionnaires stagiaires qui ont ces équivalences sont enfin libérés du souci CLES et C2i, si tous les étudiants qui se présentent au concours peuvent également passer une année sereine, le problème de fond demeure. Pour les étudiants, il se posera à nouveau l'an prochain, puisqu’il est juste reporté d’un an.
Pour les fonctionnaires stagiaires qui n'ont pas ces équivalences, c'est-à-dire la plupart des lauréats des concours internes et tous les candidats libres du concours externe ne peuvent pas présenter un relevé de notes de master, la situation reste injuste. D’autant plus injuste que certains avaient eu l’assurance qu’un relevé de notes de Licence était suffisant, et que ce niveau n’apparait pas dans la nouvelle réglementation.

Ceux-ci devront donc obligatoirement suivre les formations organisées par le rectorat pour obtenir les certificats d’ici la fin de l’année scolaire. Sachant que leur décharge n’est que de 3 heures maximum par semaine, ces formations se feront en plus (ou en lieu et place, faute de temps) des formations didactiques et pédagogiques, sans certitude d’avoir la certification ! C'est donc la double peine pour eux.
Suite aux dérapages de certains rectorats (l’un d’entre eux n’avait eu aucun scrupule à demander 300€ pour cette formation !), le ministère nous affirme que ces formations seront gratuites. C’est un minimum, mais ce n’est pas suffisant !

Notre revendication :
Nous le disons depuis 2009 (date à laquelle ces certifications ont été exigées, sans préavis, pour tous les candidats aux concours de recrutement d’enseignants) que la mesure la plus juste serait une abrogation pure et simple de ces certifications. L'exigence d’un master est suffisante. Les universités doivent avoir les moyens de proposer des enseignements de LV et d'informatique à la hauteur des exigences du master. Ce n'est pas aux candidats au concours de faire les frais d’un retard historique en la matière. Au moment où la crise de recrutement est dramatique, ces exigences sont un obstacle supplémentaire qu’il faut lever rapidement.

Dans l’urgence, nous demandons un moratoire, en attendant que la nouvelle réforme se mette en place.
En tout état de cause, nous serons vigilants sur plusieurs points :
- Le niveau d'exigence en LV ne devra pas être plus élevé pour les FS qu'il ne l'a été pour ceux qui bénéficient des équivalences.
- Le niveau CLES 2 ne peut pas être la référence.
- La formation pour ces deux certifications ne doit pas mettre en difficulté le FS, ni en le surchargeant de travail, ni en le privant de formations qu'il juge indispensables pour sa formation, ni au moment de la titularisation.

Nous invitons les étudiants et les fonctionnaires stagiaires à nous contacter dès que nécessaire.

Claire Pontais


Certificats exigés à la titularisation des lauréats des concours du second degré 2013
Le 11/09/12

En cas de réussite aux différents concours du second degré, les lauréats doivent justifier, pour être titularisés, du certificat de compétence en langues de l'enseignement supérieur de deuxième degré (CLES2) et du certificat informatique et internet de niveau 2 "enseignant" (C2i2e).
Lire


Recrutements : démocratiser l’accès aux métiers de l’Education
Communiqué de presse FSU
Le 24/08/12

La question des recrutements est un enjeu majeur dans l’Education nationale. La loi d’orientation et de programmation devra établir un plan de recrutements sur plusieurs années afin de permettre de répondre aux besoins...
Lire

 


 

Copyright © 2018 SNEP. Version 5 publiée le 8 mars 2018 - Mentions légales & Pub