|

Rubrique Adhésion - Edito d'Alain De Carlo
Secrétaire national du SNEP-FSU
Septembre 2020

Se syndiquer : Agir pour le métier et contre les inégalités

Mais à quoi sert donc le syndicat ? Le SNEP-FSU œuvre tous les jours à l’intérêt matériel des professeurs d’EPS et de sport, tout en travaillant à améliorer le service public (école, EPS, sport scolaire, sport), dans un contexte social et environnemental particulier.

La fonction du syndicat est de rassembler les collègues pour réfléchir et agir à l’amélioration du métier, ainsi que de la vie des personnels (salaires, retraites, protection sociale…). Le collectif permet de mettre en commun les expériences et ainsi gagner du temps sur de nombreuses problématiques, de faire fructifier le travail de chacun.e et de confronter les idées.

Ainsi, pour faire avancer ses revendications, la profession s’est dotée d’un syndicat à son image : actif, revendicatif, inventif, qui ne lâche rien.

Ce qu’a permis le SNEP-FSU dans l’histoire ? on pourrait écrire un livre, avec plusieurs tomes. L’intégration de l’EPS à l’EN (1981) (voir ici),la 4eme heure 6eme (1994),  la Hors-Classe (1989), des centaines d’installations sportives adaptées (visites ici), le respect des droits de nombreux collègues (IMP, ISSR,..), des créations de postes dans les établissements, des recrutements supplémentaires,... Ce qui reste à obtenir ? Encore des milliers de pages à écrire, et de luttes à mener !

Se syndiquer, c’est renforcer le collectif, y faire porter sa voix et ses analyses, participez à l’aventure de l’amélioration de l’EPS et du sport.

Se syndiquer est un acte qui a du sens, et des études montrent que c’est un remède pour stopper les inégalités (ici).

Mais, alors, pourquoi ne pas adhérer au SNEP-FSU ? C’est un droit constitutionnel, « nul ne peut être inquiété en raison de son affiliation ou de sa non-appartenance à un syndicat » rappelle la constitution de 1946. Tous ceux qui vous dirons le contraire sont donc hors des clous !

 

Page précédente