|

Rubrique Hors de France - Edito d'Anthony Deltour
Responsable National Secteur HDF
Septembre 2016

Rentrée 2016 : les avancées se poursuivent !

La rentrée précédente avait été exceptionnelle pour les enseignants d’EPS du réseau avec la reconnaissance des 3h dédiées à l’animation des AS par le biais de la circulaire sur les ORS du 20 juillet 2015. Le dossier de l’EPS a depuis poursuivi son chemin avec l’application à l’étranger des textes qui octroient les heures de coordination des APSA par le biais d’IMP ou d’heures de décharge. Les collègues du réseau pourront donc se saisir de la circulaire 1276 du 24 juin 2016 pour faire valoir leur droit et obtenir ainsi la reconnaissance de leur travail de coordination.
Toujours soucieux d’un élargissement de l’offre de formation continue à destination des enseignants d’EPS du réseau, le SNEP a toujours soutenu la création de postes d’EEMCP2 EPS. Les collègues en poste effectuent un travail remarquable et les résultats se font sentir dans la plupart des zones avec un élargissement des possibilités de formation en EPS. Le dispositif est cependant toujours perfectible et les syndicats de la FSU travaillent de concert avec l’Agence pour que nos collègues EEMCP2 puissent accomplir leurs missions dans des conditions optimales (nombre de missions suffisant, temps de décharge pour aller à la rencontre des collègues et assurer un vrai suivi, missions clairement définies etc.). Le retard pris par l’EPS dans ce domaine commence à être pris en compte par l’Agence si l’on se réfère à la création de 4 nouveaux postes (Quito, Dakar, Le Caire et Caracas). Le SNEP se félicite de ces créations mais ne cessera de revendiquer qu’elles doivent obligatoirement s’accompagner de création de postes de résidents tant le retard est criant : rappelons qu’il n’y a qu’environ 220 titulaires en EPS pour les 495 établissements du réseau…
Le SNEP hdF revendique aussi depuis des années la nécessité de la nomination d’un IA-IPR EPS à l’Agence pour piloter le dossier de l’EPS : formation continue et initiale, inspections, EPS aux examens, rapport aux Académies etc. C’est désormais chose faite depuis le 1er septembre dernier et nous ne pouvons que nous féliciter de l’arrivée de M Maillard au sein de l’Agence. Le SNEP lui souhaite la bienvenue et le rencontrera prochainement.
Toutes ces avancées ne pourraient se faire sans le travail au quotidien des équipes d’EPS dans le réseau, sans l’action efficace des responsables de zone du SNEP, sans la collaboration avec les autres syndicats de la FSU (SNES et SNUIPP), et sans l’action continue de notre secteur depuis sa création en 2011 et sa présence dans les instances de l’Agence. En cette année de congrès national où nous définirons avec nos militants la feuille de route de notre syndicat pour les années à venir, il est plus que nécessaire d’adhérer et de faire adhérer pour un SNEP toujours plus fort et au plus près des problématiques de terrain.
Bonne rentrée à tous.