|

Edito de Claire Pontais
Ex Responsable nationale du SNEP-FSU - Responsable Formation des enseignants
Octobre 2020

La “réforme” de la FDE continue d'avancer sans qu’il n’y ait aucun débat sur le fond (attractivité du métier, exigences de savoirs didactiques et professionnels, progressivité de l’entrée dans le métier, alternance formatrice, équipes plurielles...). La volonté d’utiliser les étudiants comme moyens d’enseignement d'une part et de formater les formations d'autre part guide toujours le MEN. L'épreuve de motivation du concours est emblématique de ce point de vue. L'épreuve EPS EPS au CRPE a été sauvée, mais le risque de diminution des horaires dans les maquettes est toujours très grand. En EPS, nous savons que la formation est un levier déterminant pour la réussite des élèves et la réduction des inégalités, déterminant aussi pour bien vivre son métier et assurer l'avenir de la discipline. Il est grand temps d’écouter les voix des acteurs et actrices de la FDE pour, enfin, stopper ce projet et repartir sur d’autres bases...

 

. Page précédente