|

Paris, le 14 février 2012

 

Monsieur Luc CHATEL
Ministre de l’Education Nationale
110, rue de Grenelle
75357 PARIS SP 07

 

Monsieur le Ministre,

Nous tenons à vous rappeler ici notre opposition au dispositif ECLAIR qui n’est pas en mesure de répondre aux problématiques et difficultés rencontrées dans les établissements concernés.

De plus, nous dénonçons les  dispositions que vous avez demandées à la DGRH de mettre en œuvre pour pourvoir les postes dans ces établissements à travers la note de service n°2012-018 du 30/01/2012. Comme nous l’avons indiqué lors de l’audience du 10 janvier 2012 à la DGRH B2-2 du MEN en présence de Monsieur Christophe CASTELL, cette circulaire est contraire aux textes réglementaires et statutaires.

Le SNEP-FSU revendique un retour au mouvement national amélioré qui comprendrait l’ensemble des postes des établissements de second degré (y compris donc ceux des établissements relevant actuellement du dispositif ECLAIR) à pourvoir, sur la base d’un barème équitable permettant à tous les collègues des perspectives de mutation et le respect des prérogatives des instances paritaires.

La vacance de certains postes tout comme le traitement inéquitable des différentes situations, la dégradation des possibilités de mutation et la mise en cause du paritarisme résultent d’une politique ministérielle délibérée qui a notamment supprimé des milliers de postes d’enseignants du second degré et réduit massivement les recrutements aux concours.

Nous persistons à exiger que le droit à mutation pour tous nos collègues soit effectif et s’exerce dans le respect des dispositions réglementaires et statutaires.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, à l’expression de notre considération distinguée.

 


Serge CHABROL
Secrétaire Général