|

Paris, le 04 avril 2014

 

Monsieur Benoît HAMON
Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
110 rue de Grenelle
75357, PARIS SP 07

Objet : mise en oeuvre de l’évaluation par CCF

Monsieur le Ministre,

Dans le cadre de la consultation qui s’est déroulée en novembre et décembre derniers avec les organisations syndicales représentatives des personnels de l’enseignement professionnel, le constat a été fait de difficultés croissantes rencontrées par les équipes pédagogiques dans la mise en oeuvre de l’évaluation par CCF.

A cette occasion, le SNEP-FSU s’est clairement exprimé, faisant écho à ce que disent largement les enseignants d’EPS (et que vous pouvez retrouver plus précisément dans l’enquête que nous avons mené), pour demander que la certification et le CCF soient revus dans la voie professionnelle.

Éduscol a mis en ligne une enquête pour consulter les professeurs et proviseurs de lycées professionnels sur des ajustements permettant de simplifier les périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) et les modalités de contrôle en cours de formation (CCF).

Nous constatons malheureusement qu’elle n’apporte pas de réponses aux demandes que nous avions exprimées lors de ces consultations !

Nous le regrettons fortement mais nous pensons qu’il n’est pas trop tard pour faire évoluer positivement les textes pour la prochaine rentrée sur la base de ce que revendique légitimement la profession.

C’est pourquoi nous souhaitons être reçus dans un délai raisonnable pour étudier avec vous les possibles modifications à envisager, dans un premier temps, sur les certifications en EPS dans la voie professionnelle.
En vous remerciant par avance,

Nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, à l’expression de notre considération distinguée.

 

 

Benoît HUBERT
Secrétaire Général

Didier SABLIC
Secrétaire Général Adjoint