|

Paris, le 11 mars 2003

Les Corps en voie d'extinction

Nous venons de prendre connaissance du projet de budget 2003 de l'Education Nationale.
Les restrictions budgétaires annoncées par le nouveau gouvernement, pouvaient nous laisser craindre le pire. Si des mesures portant sur l'amélioration du pyramidage des corps en voie d'extinction (créations d'emplois hors-classe et classe exceptionnelle ) y figurent bien, les créations d'emplois hors classe et classe exceptionnelle inscrites pour le corps des CE d'EPS sont nettement inférieures à ce qui avait été envisagé : le protocole que nous avions approuvé prévoyait la création de 100 emplois classe exceptionnelle, le projet de budget n'en inscrit que 44; Pour les hors-classe, 183 postes sont inscrits alors que 300 avaient été initialement prévus par le ministère. C'est inadmissible.
Le nombre de créations d'emplois PEGC est identique à ce qui avait été prévu.
Cette situation, discriminatoire à l'égard des CE d'EPS, est incompréhensible.
La conseillère auprès du Ministre sur le dossier, que le SNEP a pu rencontrer dans l'urgence, a été dans l'incapacité de nous donner les raisons de cette décision prise par le budget.
Le SNEP, le SNES et le SNUipp se sont adressé en commun au Ministre pour protester contre cette mesure et pour lui demander le respect des engagements pour les deux corps.
Dans le même temps, le SNEP s'est adressé aux députés et à tous les présidents de groupe parlementaire afin de leur demander d'intervenir au moment du vote du budget de l'EN le 22 octobre.

Pour les CE qui prendraient connaissance de cet article avant le 22 octobre, nous proposons de faire parvenir par fax ou mail à son député le courrier suivant : 

Téléchargez le modèle en cliquant sur l'icône :

(9 ko format.pdf (clic droit) / ( 6 ko. Format final .doc)