|

Constitution Européenne : le débat

Avant propos :
Nous avons publié dans le bulletin n°723 la démarche que nous souhaitons mettre en place pour instaurer le débat sur la Constitution Européenne. Vous pouvez retrouver l'intégralité de cet article ici.

Vous pouvez retrouver l'intégralité du texte du projet de Traité de Constitution Européenne ici


le 05 avril 2005
Fabrice CUVILLIER

L'espoir d'une société plus juste : Votez non

Messieurs LANG SARKOZY HOLLANDE RAFFARIN et autres, cessez de me prendre pour un beauf ou un arriéré mental …. Le 29 mai j'irai voter Non au traité de constitution européenne, non pas pour sanctionner la politique gouvernementale actuelle (pour cela il y aura d'autres échéances et autres formes d'actions), j'iraI Voter NON car ce traité :

1) Est Antidémocratique à deux points de vue :
• Il est l'émanation d'une clique de politiciens et non d'une assemblée constituante comme cela se fait traditionnellement.
• Il ne pourra en aucun cas être amendé dans l'avenir donc deviendra un document figé pour des dizaines d'années (en effet il faudra l'accord des 25 pays membres pour amendé ne serait ce qu'une ligne !)

2) Place l'économie de marché au centre de sa philosophie :
• Une constitution ne doit en aucun cas figer et fixer les règles de fonctionnement économique d'un état ou d'un regroupement d'états. Cette économie de marché on en voit déjà certaines conséquences avec le dogme de la réduction de la dépense publique.
• Ne permettra plus à notre chef d'état de dire Non à la guerre comme ce fut le cas pour Chirac avec l'IRAK
• Va amener les états à revoir leurs orientations militaires pour plus d'armements !

Je ne parlerais pas du très grand risque de la reconnaissance du communautarisme (on voit ce que cela donne aux USA GB etc) … de la non reconnaissance du principe de laïcité, de la banque européenne et de son rôle grandissant pour imposer des politiques de rigueur…

Les politicards du OUI ne trouvent dans ce traité aucun argument sérieux pour défendre leurs positions… leurs seules interventions consistent à faire peur, à nous insulter, à nous dire que la France sortira affaiblie en cas de non etc…

Le SNEP lance une consultation pour savoir si il est de son DEVOIR et de sa RESPONSABILITÉ de prendre position et si tel était le cas d'appeler au OUI ou NON ….. En d'autre temps j'aurais été partisan de la séparation du politique et du syndical. Mais ce traité met au centre L'économie de marché et non l'HOMME …Il me semblerait inconcevable que notre syndicat reste neutre, on ne peut à la fois combattre la politique néfaste du libéralisme, se battre pour une amélioration des services publiques, se battre pour de meilleurs salaires, se battre pour un service d'éducation public et laïc etc.. et rester neutre sur un texte qui aggravera les politiques actuelles. A moins que le SNEP n'envisage à terme d'être un syndicat prestataire de service …

En attendant que le SNEP prenne clairement position, sachons dire NON collectivement pour créer les conditions d'une société ou l'homme sera au centre !