|

C comme...

Carrières

Carrières : sans barème, les stéréotypes hommes-femmes jouent à plein !
Le SNEP-FSU défend dans l’ensemble des opérations de gestion de carrière le traitement par des barèmes. Nous avons parfois des discussions avec des collègues qui défendent des promotions basées sur des responsabilités, sur le CV ; le barème étant souvent relégué à un objet ringard.
Il existe aujourd’hui une procédure non barèmée, basée sur la production d’un CV et d’une lettre de motivation : c’est l’accès au corps des agrégés par liste d’aptitude. Or pour cette procédure en EPS, nous pouvons en faire le bilan sur les 30 dernières années.
Sur 30 ans, 71,82 % d’hommes, 28,18% de femmes promues…. Alors que la profession EPS compte quasiment autant de femmes que d’hommes !

Comme nous le constatons, que ce soit à l’occasion d’un changement de corps comme ici ou pour un changement de grade, par exemple l’accès à la hors-classe, le bilan est le même : quand une procédure est non barèmée, ce sont les femmes qui trinquent et ce malgré nos interventions répétées. Cela peut faire un peu « vieux jeu » de réclamer des barèmes pour les procédures de gestion des personnels mais c’est un des moyens pour garantir la transparence et servir de référence pour tous. Sans barème, les stéréotypes et idées reçues jouent à plein...

Benoit Chaisy

 

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z