EPS, sport, art et société

Vendredi  16 novembre  – 9h00 / 10h30

Le sport est un phénomène universel. Il est soumis, comme tous les domaines de la société, aux dérives du capitalisme. Il est facile d’en percevoir ses déclinaisons les plus sauvages. Mais le sport ne peut se réduire à ces phénomènes, il révèle aussi d’autres regards sur l’humanité. Nous proposons un pas de côté en interrogeant d’autres lieux de création humaine. Que nous disent l’art, la philosophie, le cinéma, du sport ?

Que nous disent la BD, la littérature et le cinéma, du sport et de son sens humain ?

Trois sphères importantes de la culture et de la jeunesse très peu présentes dans l’école qui souffrent, comme le sport, d’une dépréciation culturelle. Ces 3 lieux de créations s’emparent du sport et de sa place dans notre société. Que révèlent-ils ? Comment dialoguent-ils ?

CAMY Julien
Journaliste et cinéaste.

GAUCHER Julie
Docteure en littérature française, chercheuse en histoire du sport, Université Lyon I, laboratoire L-VIS.

LAFFAGE-COSNIER Sébastien
Maître de conférences, Université Franche Comté.

 

Sport et philosophie : le sport apporte-t-il un nouveau regard sur l’humanité ? Que nous dit-il de l'humanité ?

Le sport est le révélateur des systèmes libéraux qui mettent au cœur de leur fonctionnement la production financière au détriment du développement de tous les être humains. Peut-on le réduire à ces dérives ? Ne nous donne-il pas aussi un regard original sur le monde, sur nos démocraties, sur nos vies ?

TARANTO Pascal
Professeur universitaire en philosophie.

LAFONTAN Jean
Président du Centre EPS et Société

Quel est le sens humain de l'art ? Comment l’art et le sport dialoguent-t-ils ?

Tous les arts sont portés par une intention artistique. En danse ou en arts du cirque, cette intention a une dimension corporelle spécifique. Ce mouvement du corps vient-il révéler un autre sens sur notre humanité ? Quelles similitudes avec le sport ? Quelle est la place du jeu, de la performance, de la création dans les deux cas ?

DUBOZ Sylvaine

Enseignante d’EPS au lycée de Corbeil-Esssones, elle contribue au groupe Education du SNEP, est membre du centre EPS et société. Elle oeuvre pour promouvoir le champ culturel spécifique des arts corporels en EPS et pour le développement de leur enseignement.

HUITOREL Jean-Marc
Critique d’art et commissaire d’expositions.

Sport et espace urbain

Les espaces urbains ont surtout été façonnés par l’organisation temporelle liée au travail. La réduction du temps de travail a libéré un nouveau temps qui n’a pas nécessairement été intégré par l’urbanisme. Des cités entières manquent d’« espaces inutiles ». Comment les villes nouvelles intègrent-elles ces nouveaux besoins ? Quelle approche contemporaine permettrait une expression culturelle de tous et toutes ?

CHARRIER Dominique
Maître de conférences habilité à diriger des recherches (STAPS), Université de Paris-Sud (Orsay).

SIROST Olivier
Professeur des universités, Directeur du CETAPS EA 3832.

Pratiques sociales et engagement de jeunes dans les activités physiques dans et hors l’école

Les pratiques sociales se diversifient de plus en plus rapidement. La jeunesse pratique beaucoup d’activités, de sports, que l’école n’intègre pas. Que nous disent ces pratiques des demandes de la jeunesse ? Comment l’école peut-elle les prendre en compte ?

TRAVERT Maxime
Maître de conférences, ESPE Aix-Marseille, habilité à diriger des recherches.

COUTURIER Christian
Secrétaire national du SNEP.

Le sport est-il un espace de socialisation différencié ?

Le traitement de la déviance des fractions masculines des quartiers urbains marginalisés s’est « sportivisé ». La politique de la ville tend à donner aux institutions sportives une part de responsabilité importante sur le traitement de la déviance à côté d’autres institutions comme l’école…

OUALHACI Akim
Chercheur en sociologie.

GUERANDEL Carine
Maîtresse de conférences en sociologie, Université de Lille.